Après avoir obtenu satisfaction : Les magistrats déposent les armes

Après avoir obtenu satisfaction : Les magistrats déposent les armes

0
PARTAGER

Le mouvement de paralysie déclenché dans le secteur de la justice mardi dernier par l’Union nationale des magistrats du Bénin a été suspendu, vendredi 25 novembre 2016. Cette décision de suspension est intervenue à l’issue d’une Assemblée générale qui a réuni les militants et au cours de laquelle, le point des acquis a été fait. Cette suspension, à en croire la motion, est consécutive à la satisfaction des revendications des magistrats.La grève, faut-il le rappeler, avait été déclenchée pour réclamer le paiement de la dotation en carburant, de même que le dégel et le paiement des fonds de greffe. Concernant la première revendication relative à la dotation en carburant, la motion de suspension informe de ce que « le gouvernement a répondu favorablement » et qu’il ne reste en suspens que la budgétisation de la dotation en carburant pour l’année 2017. Cette dernière, selon les assurances données par le Directeur de Cabinet du Ministère de la Justice à l’Assemblée Générale, sera effective au 31 décembre 2016. S’agissant des fonds de greffe, ils « ont été dégelés et sont en voie de répartition ». La décision de suspension de la motion de grève de l’Unamab, précisons-le, est assortie de moratoire allant jusqu’au 31 décembre 2016.  « Passé ce délai, l’Assemblée générale mandate le Be/Unamab de déposer au Garde des Sceaux une motion de grève de cinq (05) jours sans Assemblée Générale préalable, tacitement reconductible, à compter du 09 janvier 2017 » mettent déjà en garde les magistrats.

A.B


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE