Appui à l’orphelinat Santa Clara de Ouidah: Harry Glodjinon et ses partenaires...

Appui à l’orphelinat Santa Clara de Ouidah: Harry Glodjinon et ses partenaires bientôt au chevet des enfants démunis

0
PARTAGER

Dans quelques jours, l’école Santa Clara qui dispose d’un orphelinat va recevoir d’importants lots de matériels. Ceci, grâce à Harry Glodjinon, Président de l’ACJR qui a décroché au profit de l’école, un partenaire qui va l’accompagner à travers divers dons. Il s’agit de l’association française « Courir pour un Sourire » qui a opéré, hier jeudi 11 août 2016, une visite des installations de ladite école, sise à Ouidah.

« Quand il était venu ici avec son équipe, il nous avait promis qu’il ne va plus nous laisser seul. Et depuis, il ne cesse de nous apporter son soutien », a précisé Pierre AmédéGammambè, fondateur de l’école Santa Clara qui a un effectif total de 280 enfants dont 106 orphelins. «C’est des enfants qui sont là et qui ont besoin de nous. C’est pourquoi toute aide que nous recevons est la bienvenue », a-t-ilinformé avant de remercier le président de ACJR, Harry Glodjinon, rentré spécialement de la France avec de nouveaux partenaires, dont ila salué la promptitude des responsables pour avoir, sans protocole aucune, accepté faire le déplacement. «J’ai fait la promesse d’accompagner Santa Clara chaque fois que j’aurai l’opportunité. Cette fois, ce n’est pas moi-même qui vous apporte quelque chose. photo de famille à l'orphelinat Santa ClaraC’est une association d’une connaissance à moi qui vient le faire parce que je le lui ai demandé», a fait savoir Harry Glodjinon qui a insisté qu’il ne baissera pas les bras jusqu’à ce que ces enfants trouvent des conditions de vie et d’études meilleures dans cette école. L’homme qui vise le développement du Bénin promet qu’il ne va pas s’arrêter tant qu’il y aura des Béninois qui vivent dans des conditions difficiles. Pour les responsables de l’association française « Courir pour un Sourire », c’est une fierté que de venir en appui à un centre comme celui de Santa Clara. « Nous sommes contents de ce que vous nous avez présenté ce soir. Merci de nous avoir ramené à l’essentiel. Rien que pour cela, nous allons faire ce qui est en notre pouvoir pour aider ce centre », a laissé entendre Régis Madégnan, un des membres de l’association. Fabienne Picot et Rémi Philippon, tous deux Français et membres de l’association, ont confié qu’ils vont réceptionner un conteneur de matériels dont une partie viendra aux enfants de Santa Clara dans les jours à venir. Ce qui a réjoui le promoteur du centre, les enfants ainsi que certains parents d’élèves qui ont participé à cette séance de prise de contact.

Anselme HOUENOUKPO

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE