Accueil Société

Annulation du recrutement à la CNSS : l’invite de Hugues Sossoukpè au gouvernement Talon

0
PARTAGER

Le 02 juin dernier, le Conseil d’Administration de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) a annulé le recrutement à polémique de 94 agents au profit de la Caisse suite à la sortie médiatique de l’Autorité Nationale de Lutte contre la Corruption (ANLC) qui a révélé à l’opinion publique les ratés dudit recrutement. Mais malgré l’annulation, les agents recrutés continuent toujours d’aller au service comme si de rien n’était. Une situation qui n’est pas du goût du Secrétaire Général de l’Association des Web-activistes du Bénin, Comlan Hugues Sossoukpè qui invite le gouvernement Talon à prendre ses responsabilités.

Les braves et honnêtes citoyens de ce pays épris de paix et de justice ont dénoncé ce qu’on pourrait appeler “la mascarade de la CNSS”. (…) Je pense que le gouvernement du Président Patrice Talon doit rester fidèle à sa ligne politique et surtout à son idéologie qui suppose un “Nouveau Départ” et une “Rupture” avec les mauvais comportements. Je demande donc au gouvernement et son président de prendre ses responsabilités en vue de sanctionner les responsables impliqués dans ce concours frauduleux” a fait savoir Comlan Hugues Sossoukpè ce lundi au micro de Bénin Web Tv.

Premier web-activiste béninois à avoir dénoncé, le 09 octobre 2016, les irrégularités du processus de recrutement à la CNSS, Comlan Hugues Sossoukpè invite aujourd’hui le gouvernement Talon à faire la promotion de jeunes cadres compétents et intègres à la tête de la Caisse. “Au Bénin, on a des cadres intègres et compétents. Il faut faire leur promotion pour rester fidèle à son discours de campagne. Je pense que le Président Talon et son gouvernement ont déjà essuyé beaucoup d’échec et de critiques pour rester indifférent sur ce énième dossier qui vient entaché la crédibilité et la bonne foi du gouvernement“, a-t-il dit.

Il a pour finir saluer les mérites des réseaux sociaux dans l’annulation du recrutement organisé, selon lui, sur fond de clientélisme et de privilège de parents et amis proches du régime du Président Talon. “C’est par les réseaux sociaux que nous avons donné l’alerte qu’il se tramait dans l’ombre le recrutement de 94 agents connus déjà à l’avance. Mais vous savez, dans notre pays, on dit que les réseaux sociaux sont des lieux de désinformation, d’intoxication et d’acharnement contre les gouvernants. Mais je dois dire qu’il n’a pas de l’intoxication sur les réseaux sociaux comme voulait nous fait croire les autorités de ce pays” a-t-il clarifié.


Source : Benin web TV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here