Ambassade des Etats-Unis d’Amérique : Direction des Affaires Publiques

Ambassade des Etats-Unis d’Amérique : Direction des Affaires Publiques

0
PARTAGER

Le Bénin abrite le séminaire du Centre d'Etudes Stratégiques de l’Afrique (CESA) sur la gestion des ressources en matière de sécurité en Afrique.

Le Ministre de la Justice, Joseph Djogbénou, représentant le Ministre des Affaires Etrangères, a lancé un atelier multilatéral sur la gestion des ressources en matière de sécurité en Afrique de l'Ouest.  La cérémonie d’ouverture s’est tenue le Mardi 6 Septembre 2016 au Bénin Marina Hôtel de Cotonou, en présence de l’Ambassadeur des Etats-Unis près le Bénin, Lucy Tamlyn, et du Ministre de la Défense, Candide Azannaï.

Cet atelier vise à présenter aux participants, les implications au niveau stratégique, de la gestion des ressources dans le secteur de la sécurité en Afrique de l’Ouest.  Il combine un engagement pédagogique à la fois basé sur l’étude de cas et à caractère expérimental pour aboutir à des stratégies claires.

Au total, 60 participants venant d’Afrique de l’Ouest, de France, du Portugal, et des Etats-Unis, prennent part à la rencontre.

L’atelier, qui s’étend sur une semaine, poursuit les objectifs suivants :

(a) renforcer le lien entre la gestion efficace des ressources et la réalisation des objectifs nationaux de sécurité
(b)démontrer l'importance d'adopter des pratiques appropriées et internationalement reconnues
(c) mettre l'accent sur le rôle d’une gouvernance appropriée et une surveillance efficace dans la gestion des ressources du secteur de la sécurité
(d) évaluer le coût d'opportunité des pertes et de la mauvaise gestion dans le secteur de la sécurité.

L’Ambassadeur des Etats-Unis, Lucy Tamlyn, a expliqué qu’une gestion efficiente et effective des ressources est une phase critique dans la mise en œuvre d’une stratégie sécuritaire nationale exhaustive.  « Une stratégie se compose d’objectifs, de méthodes, et de moyens.  Trop souvent, l’attention se focalise sur les objectifs et les méthodes, au détriment des moyens,» a déploré l’Ambassadeur.  

Le Ministre de la Justice, Joseph Djogbénou, a déclaré que le caractère transversal et multidimensionnel de la question de la sécurité au plan national comme international, implique une synergie d’actions et demande des pratiques applicables à l’échelle internationale.  Ces pratiques, selon le ministre, doivent baser leurs fondements sur une gouvernance adéquate, un contrôle, et un suivi efficace de la gestion des ressources du secteur de la sécurité.


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE