Affaire de saisie de cocaïne au port de Cotonou : Probable suspensions...

Affaire de saisie de cocaïne au port de Cotonou : Probable suspensions de certaines chaînes

2
PARTAGER

Pendant une semaine, la presse béninoise avait trouvé de la matière à informer. Certains responsables d’organe de presse écrite, de chaines de radio et de chaines de télévision ont manqué du professionnalisme dans le traitement des informations.

Dans la matinée du vendredi 28 octobre 2016, l’opinion nationale et internationale a été informée d’une affaire selon laquelle un conteneur qui contiendrait des produits prohibés se trouverait dans l’enceinte du port de Cotonou. La quantité de ces produits est estimée à 17.265kilogrammes et est destinée à la société COMON. Cette information est diversement analysée et diffusée par certaines chaines locales. Selon les Conseillers de la Haac, toutes les chaines qui ont été au-delà de l’information dans le traitement de cette affaire de cocaïne seront bientôt épinglées et punies. « Nous sortons fraîchement de la campagne électorale au cours de laquelle tous les professionnels des médias sont largement formés et outillés, ont-ils fait observer. Pour la Haac donc, aucun dérapage ne serait toléré. Les services compétents de l’institution seraient au travail afin de cibler les organes qui n’ont pas fait preuve de professionnalisme durant les huit jours qu’a duré cette affaire. Dès le retour du président de la HAAC, présentement en mission hors du territoire, le point sera donc fait et les organes qui ont violé l’article 12 du code d’éthique et de déontologie seront interpelés et au besoin suspendu ont prévenu les Conseillers.

Serge V. LANTEFO

aCotonou

Commentaires

commentaires

2 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE