Affaire COMON SA: Les conséquences sociales d’une détention qui inquiète

Affaire COMON SA: Les conséquences sociales d’une détention qui inquiète

0
PARTAGER

Huit jours déjà que Sébastien Germain AJAVON, Président du Conseil national du Patronat (CNP-Bénin), magnat béninois de la volaille, arrivé troisième au premier tour de la Présidentielle le 6 mars 2016, et trois de ses collaborateurs sont gardés à vue à cause d’une rocambolesque affaire de « cocaïne» qui serait retrouvée dans l’un des nombreux conteneurs de COMON SA dont il est le PDG.

En attendant d’être fixés sur leur sort, ce sont les conséquences sociales de leur détention, dans les locaux de la Compagnie de Gendarmerie de Cotonou que la plupart des Béninois ainsi que leurs avocats qualifient d’abusive et illégale, qui s’amplifient.

Conséquences sociales de cette situation inattendue, ce sont les débordements de foules par ses fans et sympathisants dans la rue pour réclamer la relaxe pure et simple du philanthrope et homme politique chouchou. D’autres n’hésiteront pas à prendre d’assaut la route inter-Etat Cotonou - Lomé entravant pour des heures la circulation.
Les conséquences sont aussi d’ordre moral. On ne saurait l’affirmer avec certitude, Sébastien Germain AJAVON et ses trois collaborateurs doivent avoir reçu un coup au moral. Tout comme leurs proches parents et entourage seraient aussi moralement affectés par le déroulement de ce scénario désapprouvé par de nombreux Béninois. Une épreuve pas facile à supporter.

KMS

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE