Actualisation de la Lépi : Le Cos-Lépi attend toujours les moyens du...

Actualisation de la Lépi : Le Cos-Lépi attend toujours les moyens du gouvernement

0
PARTAGER

Le Processus d’actualisation de la Liste électorale permanente informatisée (Lépi) suit son cours. L’équipe du Président Badirou Aguèmon met les bouchées doubles pour être au rendez-vous du 15 janvier 2017. Malheureusement, le nerf de la guerre fait défaut et pourrait porter un coup dur à cette opération qui connaît déjà un grand retard.

Après l’installation de ses membres et l’évacuation de la question liée à l’élection du Président, du vice-président et du rapporteur, les choses sont allées très vite. L’équipe du Président Badirou Aguèmon n’a pas en effet attendu trop longtemps pour enchaîner avec l’installation et la formation des 154 membres des Commissions communales d’actualisation (CCA) désignés par le Parlement. Plusieurs missions ont été déployées sur le terrain pour superviser cette importante phase du processus d’actualisation du fichier électoral. Parallèlement à cette importante tâche, le Cos-Lépi a déjà élaboré son budget et l’a déjà transmis à qui de droit : le gouvernement. Des sources indiquent que ce budget peut être estimé à environ 4 milliards de F Cfa. La balle est donc dans le camp du gouvernement qui doit faire les arbitrages qu’il faut et débloquer au profit du Cos-Lépi les ressources financières dont elle a besoin pour conduire à bon port la mission qui lui a été confiée, surtout qu’un important retard a été déjà accusé. « Nous attendons que le gouvernement nous invite à la table de négociation pour arrêter de façon consensuelle et définitive le montant de ce budget estimatif que nous avons déposé », nous a confié hier le Président Badirou Aguèmon pour qui, le succès de l’opération d’actualisation du fichier électoral comme le prescrit la loi dépendra largement de la promptitude du gouvernement à mettre à la disposition du Cos-Lépi les ressources financières dont il a besoin.

Affissou Anonrin

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE