Activités de la Jica-Bénin dans le secteur de l’éducation au Bénin :...

Activités de la Jica-Bénin dans le secteur de l’éducation au Bénin : Le Memp salue la coopération légendaire avec le Japon

0
PARTAGER

L’Agence japonaise de coopération internationale (Jica) a tenu, vendredi 1er juillet 2016, une séance de travail avec le Ministre des enseignements maternel et primaire (Memp). Il a été question, au cours de cette rencontre qui s’est tenue au cabinet du ministre à Porto-Novo, de présenter à l’autorité ministérielle les différentes interventions de la Jica dans le secteur de l’éducation au Bénin. Une démarche très appréciée du ministre.

Présenter au Memp, Karimou Salimane, les activités de la Jica dans le secteur éducatif au Bénin ainsi que les nouveaux volontaires japonais affectés dans le secteur. Tel est l’objectif de la présente séance. En effet, la coopération bénino-japonaise datant de plusieurs années a permis le renforcement des performances dans plusieurs domaines notamment celui de la santé, du développement rural, de la pêche, de l’éducation… Des explications du Représentant-résident de la Jica-Bénin, Togawa Toru, il ressort que l’Agence, chargée de la mise en œuvre de l’Aide publique au développement du gouvernement japonais, intervient par des aides bilatérales, des prêts bilatéraux, la contribution aux organisations internationales. Dans le secteur éducatif, la Jica a gratifié le Bénin d’environ 1060 salles de classe avec latrines, bureaux et magasins à travers cinq phases du « Projet de construction et d’équipement de salles de classe dans les écoles primaires publiques en République du Bénin ». Ceci, aux titres des aides bilatérales. Togawa Toru a également évoqué la construction de l’Ecole normale des instituteurs (Eni) de Djougou et la nouvelle requête en cours relative au projet. En ce qui concerne les instruments de coopération technique, la Jica-Bénin a offert des stages de formation au Japon à une centaine de cadres du Memp précisément dans les domaines de la petite enfance, la formation des formateurs, Finance et Administration axées sur l’éducation de qualité, l’amélioration du système d’apprentissage des sciences et mathématiques. De 2005 à ce jour, au total 53 volontaires japonais ont été déployés dans le secteur pour prêter main forte aux instituteurs. A l’occasion, quelques volontaires en fin de séjour au Bénin ont également fait part des difficultés rencontrées sur le terrain au ministre. Très ravi des multiples activités menées par la Jica dans le cadre du renforcement de la coopération bénino-japonaise, le ministre Karimou Salimane a confié que les expériences sont bonnes et concluantes. Il s’est dit convaincu qu’avec les nouveaux volontaires, le secteur se performera davantage avant de rassurer la Jica de sa disponibilité.

Aziz BADAROU


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE