Accroissement du budget du Ministère de la justice:Djogbénou justifie et révèle des...

Accroissement du budget du Ministère de la justice:Djogbénou justifie et révèle des innovations

0
PARTAGER

Le budget exercice 2017 du Ministère de la justice s’élève à 23 milliards 647 millions 522 mille francs Cfa contre un montant d’un peu plus de 14 milliards de francs Cfa l’année écoulée, soit un accroissement global de 64,95%. C’est fort de cette hausse que le Conseil des investisseurs privés au Bénin (Cipb) a initié dans la soirée du mercredi 19 octobre, un dîner-débat à l’hôtel Novotel de Cotonou pour avoir des détails sur les actions à mener par le Garde des sceaux, Joseph Djogbénou, pour une justice plus performante.
Au total, 4 communications ont été présentées. Tandis que la 1ère a eu pour objectif de montrer les différentes composantes dudit budget, la 2ème s’est appesantie sur les raisons qui expliquent une telle augmentation. ʺLes réformes en cours dans le système judiciaire béninois˝ est l’intitulé de la 3ème. La dernière abordant l’importance de la publication des décisions de justice est présentée par le Cipb. Lors de son intervention, Joseph Djogbénou est revenu sur les difficultés que rencontre le ministère de la Justice. De ses dires, l’on retient que le système judiciaire béninois est perturbé par l’insuffisance du personnel et d’infrastructures avec des tribunaux éloigné des justiciables, l’absence de chambres administratives et de chambres de compte, la lenteur des procédures judiciaires qui n’encouragent pas l’investissement. C’est donc conscient des nombreux défis à relever dans le secteur de la justice que le budget 2017 qui représente environ 1% du budget général de l’Etat est passé presqu’au double. Il sera question d’améliorer non seulement le cadre législatif, mais également les services judiciaires, promouvoir les droits de l’homme, la protection de l’enfance et de l’adolescence, la modernisation du système pénitentiaire avec la construction de nouvelles prisons civiles, notamment à Parakou, Abomey et Savalou. Le budget alloué aux prisons sera augmenté. Le Garde des sceaux a aussi annoncé la construction de 03 Cours d’appel de commerce et 03 tribunaux de commerce, la poursuite du recrutement du personnel dans bien de domaines, le renforcement des moyens matériels, la construction du nouveau bâtiment de la Chancellerie nationale à Porto-Novo. Roland Riboux, président du Cipb a encouragé les efforts fournis par l’Exécutif pour faire de la justice un levier de développement. Le Cipb est un groupe d’action composé d’une quarantaine de sociétés regroupant presque tous les secteurs d’activité.

Marcus Koudjènoumè

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE