Abomey : Le concours du certificat d’aptitude à l’inspection primaire reporté

Abomey : Le concours du certificat d’aptitude à l’inspection primaire reporté

0
PARTAGER

Le concours du Certificat d’aptitude à l’inspection primaire (C.A.I.P), programmé pour se tenir samedi à l’EPP-centre d’Abomey, a été reporté, le jour de la composition, au grand mécontentement des candidats, a constaté le correspondant de l’ABP.

Le conseiller pédagogique Justin Lodonou, porte-paroledu Collectif des conseillers des enseignements maternel et primaire du Bénin, adéclaré à l’ABP que le concours du C.A.I.P avait été programmé pour setenir dans un premier temps à Porto-Novo par communiqué radiodiffusé, mais ensuite réorienté sur Abomey, cette fois par le des réseaux sociaux.
Ce qui a frustré les candidats, a-t-il déploré.

Mais n’empêche, a poursuivi le conseiller pédagogique, les postulants se sont présentés dans le centre de l’EPP-centre d’Abomey, quand le chef du service des examens et concours et le Directeur départemental des enseignements maternel et primaire (DDEMP), ont regroupé les candidats à7 h 45 min,  pour les informer de ce que le concours du C.A.I.P n’aura pas lieu comme prévu.

Raison évoquée, les candidats à ce concours, titulaires de Maîtrise, et dont les dossiers ont été rejetés, ont manifesté la veille à la Direction des examens et concours (D.E.C) avec un exploit d’huissier, à l’effet d’arrêter le processus du concours.
Puisque deux catégories de candidats devraient composer dans le même centre ce jour, au CAP-CP et au C.A.I.P, et pour ne pas créer la confusion au sein de tous les postulants à ces différents concours, la DEC a dû attendre le jour de la composition pour présenter la situation, a justifié Justin Lodonou, le porte-parole du collectif des conseillers des enseignements maternel et primaire du Bénin.

Cette manière de procéder a permis de gérer au mieux lasituation, et de permettre aux postulants au concours du CAP-CP, qui nesont pas concernés par cette situation de composer, a confié M. Lodonou,demandant aux autorités concernées de prendre leurs responsabilités.

Source ABP


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE