A bord du navire Nossa Senhora de Graça:Cobénam relance la ligne Cotonou-Libreville

A bord du navire Nossa Senhora de Graça:Cobénam relance la ligne Cotonou-Libreville

2
PARTAGER

C’est une première au Bénin. Le navire Nossa Senhora da Graça est dans les eaux béninoises. Ceci intervient après le lancement officiel de la ligne maritime Cotonou-Libreville-Pointe noire, effectué à Cotonou. La cérémonie d’accueil a été faite en présence du Directeur général de la Cobenam Dénis Oba Chabi.
Fruit du partenariat public/privé entre la Compagnie béninoise de navigation maritime (Cobenam) et la Diallo and Macedo Shipping Company, cette ligne maritime a l’avantage de faciliter les échanges commerciaux et le déplacement des personnes entre les pays côtiers de l’Afrique occidentale et centrale à coût très réduit.

En provenance de la capitale gabonaise, Nossa Senhora da Graça avait à son bord, plus de 300 passagers. Après avoir accueilli les premiers passagers qui ont foulé le quai, le directeur général de la Cobenam Dénis Oba Chabi, les a remerciés de choisir le transport maritime et en l’occurrence le navire Nossa Senhora da Graça. « Pour un coup d’essai, c’est un coup de maître », se réjouit-il. « Les résultats sont encourageants. Si le gouvernement continue de nous accompagner, Cotonou sera, dans les années à venir, la plate-forme tournante des opérations de paquetage », promet-il. Dénis Oba Chabi a profité pour rappeler le prochain itinéraire du paquebot. Après l’opération de déchargement du fret qui s’effectuera ce jour, le navire lèvera l’ancre pour Lomé afin de charger des conteneurs, et retourner sur les côtes gabonaises. Il rassure aussi que d’ici mai-juin, le transport fluvio-lagunaire Cotonou/Porto-Novo et Cotonou/Calavi annoncé, sera une réalité. Pour sa part, Naomi Azaria, directrice générale du port autonome de Cotonou s’est dit émue parce que cela fait près de 20 ans qu’un navire spécialisé dans le transport des personnes a accosté à Cotonou. Selon ses explications a quitté Libreville le jeudi dernier et est arrivé à destination hier dimanche. Elle invite toute la population béninoise à venir emprunter ce navire, moyen sûr de transport à moindre coût. Ceci, pour améliorer les prestations de service du port de Cotonou et contribuer au développement du Bénin et de la sous-région. Naomi Azaria rassure par ailleurs que toutes les dispositions sécuritaires ont été prises, conformément au code Isps qui exige par exemple qu’un moyen de transport soit affecté pour le déplacement des passagers de la ville vers le port pour embarquement, et du port vers la ville après accostage. Les passagers, souligne-t-elle, se rendront au bureau portuaire de la Cobenam pour remplir toutes les formalités préalables au débarquement de leurs marchandises.

AT

Actu Bénin

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

2 COMMENTAIRES

  1. saluons les merites de l’homme. si vous comprenez le sens de son nom, reamiser une prouesse a la tte d’une direction ne doit pas tonner

LAISSER UN COMMENTAIRE