Accueil Société

40 années d’existence : La Fececam célèbre 4 décennies au service des populations démunies

0
PARTAGER

Le personnel de la Faîtière des Caisses d’épargne et de Crédit agricole du Bénin (Fececam-Bénin) a célébré hier au palais des Congrès de Cotonou les quarante ans d’existence de leur structure. Pour les cadres de la Fececam, 40 ans dans la vie d’un individu, ce n’est pas trop, mais c’est important en termes d’expérience et de maturité pour une entreprise. « Il n’est pas donné à toutes les institutions d’avoir cette longévité, surtout celles de la microfinance avec tous ces risques quotidiens à gérer, notamment ceux liés aux impayés et à la gouvernance », a précisé Victorin Houédanou, Directeur général de la Fececam. A l’en croire, en quarante années d’activités, la Fececam, réseau leader dans le secteur de la microfinance, représente 60% du secteur au Bénin. Elle a su impacter positivement le financement rural, agricole et le financement des petites et moyennes entreprises sans oublier la micro assurance aux pauvres. « Pendant 40 ans, le réseau des Clcam a pu une notoriété dans toutes les contrées du Bénin pour toucher les plus vulnérable. La Boeing Fececam-Bénin, avec aujourd’hui 136 points de service, dessert toutes les localités du Bénin. Elle est la plus prestigieuse marque des Sfd au Bénin », a ajouté Patrick Totin, président du conseil d’administration de la Fececam.

Selon les propos des officiels, la Fececam a fait du chemin. Elle a mis à la disposition de sa clientèle beaucoup de produits adaptés à leurs besoins. « Nous disposons aujourd’hui d’un centre financier partenaire sûr et privilégié des Petites et moyennes entreprises (Pme) et des Petites et moyennes industries (Pmi), d’une compagnie d’assurance pour rendre plus accessible et plus humaine l’assurance aux populations béninoises à faible revenu. Pour Alioune Sidibé, Directeur général de la Confédération des institutions financières de l’Afrique de l’ouest (Cif-Ao), cette longévité est la preuve que les responsables de la Fececam ont toujours porté des projets en phase avec les besoins du plus grand nombre.

Après plus de 40 ans au service des populations exclues du financement classique, beaucoup de défis restent encore à relever pour la Fececam. Entre autres l’interconnexion des divers points de services et la création d’un centre financier à Parakou.
La célébration des 40 ans d’existence de la Fececam coïncide avec la 11ème édition de la Conférence annuelle de la microfinance (Cam). Une occasion pour l’Association des Systèmes financiers décentralisés de mener des réflexions afin d’assainir leur secteur. « Les principaux défis restent la lutte contre les structures illégales de microfinance, le développement de la finance numérique, la finance inclusive, la bonne gouvernance, le financement de l’agriculture… », a précisé Adidjatou Mathys, ministre du travail, de la fonction publique et des affaires sociales. Abondant dans le même sens, Louis Biaou, représentant le ministre des finances a exhorté les Sfd à rendre plus fiables leurs données afin de pouvoir faire face à la rude concurrence.

Source : aCotonou

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here