3ème édition du salon "Agri-Finance" : Vers un meilleur financement de l’agriculture...

3ème édition du salon "Agri-Finance" : Vers un meilleur financement de l’agriculture béninoise

0
PARTAGER

Ouvert depuis mercredi, 11 mai 2016, la troisième édition du salon agricole financier dénommé « Agri-Finance » prend fin ce jour, vendredi 13 mai 2016 à Cotonou. Organisé dans l’optique de susciter auprès des bailleurs de fonds l’engagement à financer les entreprises agricoles béninoises, ce salon vise à contribuer au développement de l’entrepreneuriat agricole et de l’agro-business par l’amélioration de l’accès aux ressources financières pour les acteurs du secteur de l’agriculture, notamment aux producteurs et aux transformateurs. Ceci permettra une amélioration de la production, les conditions de transformation, de conservation et d’écoulement des produits agricoles. Il s’agira donc de promouvoir l’agriculture comme un domaine d’investissement durable et rentable. A en croire les initiateurs dudit salon, un déficit dans le financement des activités agricoles au Bénin aurait été révélé par une récente étude sur les mécanismes de financement du secteur agricole, réalisée par le ministère béninois de l’Agriculture.  Une étude selon laquelle au Bénin, les banques, les institutions de microfinance et autres établissements financiers investissent en moyenne 5% de leurs ressources dans l’agriculture, contre 75% dans le commerce. Selon cette étude, l’agriculture béninoise contribue à plus de 30% des recettes d’exportation et emploie plus de 70% de la population active. « Cette place prépondérante dans l’économie doit être renforcée en terme de la mobilisation de ressources auprès des partenaires techniques et financiers et de la coopération internationale puis de la mise en œuvre de programmes d’accompagnement (environ 10% du budget national au Bénin) », recommande l’étude. Ce salon de trois jours est meublé d’espace d’exposition qui offre la possibilité à toutes les parties prenantes d’exposer et de présenter leurs produits financiers dans cet espace qui permet une véritable interaction et favorise des discussions sur diverses préoccupations relatives au financement de l’agriculture au Bénin.

Aziz BADAROU

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE