Accueil Société

3e édition de la journée de l’albinisme à Cotonou.

0
PARTAGER

Les albinos béninois ont fêté le 13 juin la 3e journée de sensibilisation à l’albinisme.
Le thème de cette 3e édition est : « ’ avancer avec un espoir renouvelé “’. Pour faire engager les autres personnes non atteintes d’albinisme, une marche de 4 kilomètres a été organisée par le ministère de la Famille et l’ONG ‘’ Valeur albinos ‘’.

Cette marche de 40 minutes avec pancarte et banderole à la protection des albinos à démarrer du portail du tribunal de première instance de Cotonou pour s’échouer à la grande salle de conférence du ministère de la Famille. Les albinos sont des personnes vulnérables au Bénin.

Dans le pays, on compte plus de 2500 albinos. Le tribunal de la première instance de Cotonou est très engagé sur cette thématique à travers Maître Abou Seibou, le greffier en chef qui paye la formation de plus de 100 albinos sur toute l’étendue du territoire. Maître Abou Seibou a invité le gouvernement à plus d’action pour la protection des albinos. Beaucoup de mamans d’albinos ont témoigné des œuvres sociales de maîtres Abou Seibou.

La directrice de l’ONG ‘’ Valeur albinos ‘’ invite tous les Béninois à agir pour protection des Albinos, Mme Pamela Capo-Chichi a profité pour laisser un numéro de téléphone où tout albinos en danger peut la joindre (00229 95 55 28). Le gouvernement Beninois à travers son programme d’action a en Cœur amélioré les conditions de vie des personnes vulnérables.

D’ailleurs, une grande campagne de sensibilisation est en cours au Bénin sur la vilgarition de l’ARCH l’Assurance pour le Renforcement du Capital humain ). Ce projet phare au Cœur du Bénin a pour ambition de sortir le Bénin de la précarité. Le Directeur de l’Amnesty International Bénin, Fidèle Kikan condamne le silence coupable du gouvernement face aux discriminations des personnes atteintes d’albinisme.

Pour M Kikan, il faut veiller, traquer, et poursuivre les personnes qui font des pratiques lugubres. La représentante du ministre de la Famille, Mme Léa Estelle Honfo Akpovo, directrice des affaires sociales et des personnes handicapées s’engage avec le soutient des membres du gouvernement béninois pour une société sans exclusion.

Didier ASSOGBA

Source : aCotonou

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here