1er anniversaire de l’Ong « Happiness Club » : De nouveaux combats...

1er anniversaire de l’Ong « Happiness Club » : De nouveaux combats engagés pour épanouir les enfants déshérités

0
PARTAGER

La salle polyvalente « Mathieu Kérékou » a servi de cadre à la célébration du premier anniversaire de l’Ong « Happiness Club ». C’était le samedi 02 juillet dernier 2016, devant un parterre d’invités, visiblement acquis à la cause de cet ensemble de jeunes, engagés pour épanouir les enfants déshérités du Bénin, d’Afrique et du monde.

Un an après leur naissance, le pari semble être gagné pour l’Ong  « Happiness Club ». Dans un somptueux cadre réservé à des centaines d’invités, la soirée organisée par José Ahoyogbé et ses pairs a intéressé plus d’un. Et pour cause, la nature du combat a visiblement accroché ces derniers, au regard de la vision du projet, du bilan prometteur et surtout des actions futures à concrétiser. Après avoir présenté le bilan succinct des diverses activités menées au cours de leur première année, le président de l’Ong « Happiness Club » José Ahoyogbé a présenté les objectifs précis qui ont motivé la naissance de ce regroupement de jeunes. A l’en croire, l’Ong est née de l’idée de partage, un regroupement de jeunes gens, déterminés à impacter la vie des enfants déshérités, orphelins et défavorisés du Bénin. Leur combat, apporter le sourire, le bonheur à ses enfants qui n’ont pas eu la chance d’avoir à leurs côtés leurs deux parents, qui n’ont pas eu la chance de naître en bonne santé, ou qui sont nés avec des handicaps pouvant leur causer un tords dans la société.

D’impressionnants acquis

La concrétisation de cette vision, à en croire le président, passe  par des actions de générosité dans le domaine de l’éducation, de la santé, des vêtements, du bien-être. Tout ceci, pour participer à leur épanouissement. Et déjà, plusieurs gestes, grâce à l’accompagnement des bonnes volontés, témoignent de leur détermination. L’octroi de 2.000 moustiquaires pour les enfants du Bénin ; la prise en charge totale des frais de scolarité des dizaines d’enfants défavorisés ; l’accompagnement de diverses natures notamment à travers des dons de kits scolaires à 150 enfants défavorisés vivant dans les localités de Covè, Abomey, Ouidah, Adja et Lokossa, une série de dons de vivres aux enfants orphelins ; etc. Bref, de nombreuses actions leur ont déjà permis de partager une joie de vivre à ces enfants et de leur montrer qu’ils ne sont pas seuls face aux difficultés de la vie.

Nouvelles missions…

Ouvrir un orphelinat au Bénin, s’implanter dans plusieurs pays d’Afrique et d’Europe pour pouvoir faciliter les transferts de vêtements, d’argent et de toutes sortes de bien, accompagner des enfants du nord Bénin à travers la prise en charge complète de leurs scolarité avec une école privée, accompagner 150 enfants défavorisés du Bénin à travers des dons de kits scolaires pour une année scolaire paisible. Ce sont entre autres les actions phares annoncées par le président José Ahoyogbé et ses pairs, pour le bonheur de ces enfants.

« Je vais d’abord remercier les différents sponsors tels que le restaurant « Chez Bijoux », le président Christian Lagnidé. Cela prouve que le combat pour un lendemain meilleur à l’endroit des enfants déshérités n’est pas encore perdu. La fin, ce n’est pas pour demain. Nous allons continuer à nous battre pour réaliser tous nos projets que nous avons initiés », a laissé entendre le président, désormais plus que engagé à multiplier des moments de joie dans les cœurs des enfants délaissés.

Loth HOUSSOU


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE