10ème mission de supervision du Psdcc:John Van Dyck satisfait de l’expérience du...

10ème mission de supervision du Psdcc:John Van Dyck satisfait de l’expérience du Bénin

0
PARTAGER

Le représentant de la Banque mondiale du Projet de services décentralisés conduits par les communes (Psdcc) John Van Dyck était mercredi 13 avril 2016 en tournée de supervision dans le Mono. Cette descente est la 1ère mission après la revue à mi- parcours de la composante 2 du Programme.

Les nouvelles sont bonnes dans l’ensemble. L’avis de l’expert de la Banque mondiale, après la tournée de supervision, rassure de la réussite de l’approche béninoise. Le Psdcc a été une expérience inédite au Bénin, sa réédition hante le représentant de l’institution financière. Au regard de l’approche dcc, les populations sont placées au cœur de la réalisation des différents projets de leur communauté. Au niveau des différentes localités parcourues, les différentes infrastructures réalisées ou en cours l’ont été grâce à l’engagement des populations qui, formées aux spécificités de la réalisation de projets, réussissent mieux que les structures formelles sollicitées. A Bopa, l’Epp d’Agonsa-Tohonou dispose d’un module de 3 classes financé par le programme, mais exécuté par les populations. L’intérêt de l’approche dans cette localité est que l’implication des populations a permis de minimiser les coûts, mais aussi assurer une qualité et une durabilité de l’infrastructure. A Dansihoué et Adjohoué dans la commune de Ouèdèmè, commune de Lokossa, les chantiers de construction de modules de salles de classe et de latrine avancent normalement. A chaque étape, les responsables des associations communautaires de développement (Adv) ont expliqué le processus de réalisation des différents projets. Après le volet infrastructure de base, le Psdcc porte un autre sous-projet dénommé appui numéraire inconditionnel. A travers ce sous-projet, 13.000 ménages (125 villages et 12 communes) démunis ont été identifiés et engagés dans des travaux mobilisateurs d’intérêt collectif. Ces hommes et femmes identifiés sont conviés à certaines activités communautaires comme les tracées de pistes, l’assainissement et autres, moyennant un revenu. Ces travaux mobilisateurs d’intérêt collectif ont mobilisé plusieurs jeunes et adultes des localités comme Sogbvihoué, Golamey dans la commune de Djacotomey. Satisfait de l’expérience du Bénin, le Représentant de la Banque mondiale a exprimé sa volonté de plaider auprès de la grande institution pour une poursuite de l’expérience béninoise.
HA


 

Actu Bénin

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE