Yayi laisse le Bénin comme étant le 9ème pays d’Afrique le mieux...

Yayi laisse le Bénin comme étant le 9ème pays d’Afrique le mieux gouverné

1
PARTAGER

(Devant la Côte-d’Ivoire, selon la Banque mondiale)
Par Jean-Louis KOGBEDJI,

Le Bénin fait parti des 10 pays africains bien gouvernés, selon la Banque Mondiale. En laissant le pouvoir à son prédécesseur, l’ancien président béninois Boni Yayi a positionné le Bénin 9è pays africain le mieux gouverné sur les 38 pays évalués. C’est ce que révèle le Rapport sur l’Évaluation des politiques et des institutions nationales 2015 (CPIA) rendu public fin juin dernier par la Banque mondiale.

Sur 38 pays africains, le Bénin devance la Côte d’Ivoire. Il occupe la 9è place en ce qui concerne la gestion économique, politique, structurelle, la gestion et les institutions du secteur public. Selon le Rapport sur l’Évaluation des politiques et des institutions nationales 2015 (CPIA) publié en juin 2016, le Bénin totalise une note de 3,5 sur 6.

C’est un exploit. La note obtenue par le Bénin est supérieur à la moyenne continentale qui est 3,2. En occupant la 9è place, avec la note de 3,5, le Bénin devance la Côte d’Ivoire qui a obtenu une note de 3,3. Au nombre des 38 pays évalués, sept seulement, dont le Bénin, ont connu des progrès dans leur gouvernance.

A l’analyse, c’est une évaluation importante et capitale pour les pays africains pauvres situés au sud du Sahara. L’Association internationale de développement (IDA), une institution de la Banque mondiale conditionne le montant des dons et prêts à taux zéro accordés aux pays les plus pauvres du continent noir aux résultats de ce rapport. C’est dire que le Bénin est en bonne position.
Selon le rapport, seize indicateurs de développement de quatre domaines ont été pris en compte dans le cadre de cette évaluation. Il s’agit de : la gestion économique, les politiques structurelles, les politiques d’inclusion sociale et d’équité et enfin la gestion et les institutions du secteur public. C’est sur la base de ces indicateurs que les 38 pays évalués ont été notés. Selon le rapport, ils ont été notés, pour chaque indicateur, sur une échelle allant de la plus faible note (01) à la note la plus élevée (06). La moyenne des quatre domaines évalués est en fait la note globale de la CPIA.

Le rapport de la CPIA sur l’Afrique est produit chaque année. Il apprécie les progrès des pays d’Afrique subsaharienne qui puissent permettre de renforcer la qualité de leurs politiques et de leurs institutions.

A l’analyse de la note du Bénin, on se demande si ce Rapport sur l’Évaluation des politiques et des institutions nationales 2015 (CPIA) ne contredit-il pas les conclusions de la dernière mission du Fonds Monétaire International (FMI) au Bénin et certaines déclarations des nouvelles autorités de ce pays qui affirment partout qu’elles ont pris le Bénin dans un état « catastrophique ». Les progrès réalisés par le Bénin ces dernières années en matière de gouvernance sont clairement indiqués dans ce Rapport de la Banque mondiale. L’ancien Président béninois, Dr Thomas Boni YAYI laisse le Bénin comme étant le 9ème pays d’Afrique le mieux gouverné. C’est une note qui permet au Bénin de rentrer dans le top 10 des pays les mieux gouvernés de l’Afrique subsaharienne. Le rapport prend ainsi le contre pied des intoxications des détracteurs de l’ancien régime. Aux nouvelles autorités du pays, mieux au nouveau gouvernement d’œuvrer pour maintenir le cap en préservant les acquis obtenus pour que le Bénin améliore davantage sa note et ne descendent pas dans les profondeurs dans le prochain Rapport.

aCotonou

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE