Visite d’Abdoulaye Bio Tchané à la mairie de Parakou : Le développement...

Visite d’Abdoulaye Bio Tchané à la mairie de Parakou : Le développement de la cité des Koburus au cœur des échanges

1
PARTAGER

Abdoulaye Bio Tchané était en début de week-end dernier dans les locaux de la municipalité de Parakou. L’objectif de cette descente est d’échanger avec le conseil municipal sur les questions du développement de la commune.

Le ministre d’État en charge du développement et de la prospective Abdoulaye Bio Tchané a échangé vendredi dernier avec le conseil municipal de Parakou. Au cœur des échanges, le développement de la cité des Koburus à travers les grands projets prioritaires en cours et à initier pour impulser le véritable développement de la commune de Parakou. Au nombre des projets qui ont été soumis à Abdoulaye Bio Tchané par le premier adjoint au maire Ibrahim Mama Chabi, au nom du maire Souradjou Karimou,on peut retenir : la construction de l’hôtel de ville ; la construction des gares routières ; la construction d’un palais des congrès ; la construction d’un stade de classe internationale ; la construction d’un lycée technique etc. Un plaidoyer a été fait par le conseil municipal à l’endroit du gouvernement de la rupture pour l’achèvement des différents projets en cours dans la ville. Il s’agit des travaux de contournement et de la traversée de la ville, de l’aéroport international de Tourou ; la route Parakou-Djougou et du port sec. C’est justement à ce sujet que le ministre Bio Tchané a fait entendre aux conseillers municipaux de Parakou que c’est la situation financière catastrophique des caisses de l’Etat qui explique le ralentissement des travaux. Il n’a pas manqué de faire savoir aux conseillers qu’ils doivent s’investir dans le développement de la commune.

Marx CODJO

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

  1. Merci à l’autorité pour son passage dans la cité et que vivement les ambitions soient concrétisée. Son passage pour indiquer que le développement de cette cité lui incombe et DIEU le fera bon veilleur.

LAISSER UN COMMENTAIRE