Vision sur la décentralisation dans le cadre de la présidentielle : Les...

Vision sur la décentralisation dans le cadre de la présidentielle : Les candidats planchent devant l’Ancb

0
PARTAGER

Qu’ont-ils prévu faire pour le développement à la base, une fois élu président de la République ? Pour répondre à cette interrogation, l’Association nationale des communes du Bénin (Ancb) avec à sa tête le maire Luc Sêtondji Atrokpo a initié un grand oral au profit des 33 candidats en lice pour l’élection du 6 mars 2016. L’exercice qui a eu pour cadre Bénin Marina hôtel a permis à plusieurs candidats de plancher devant une équipe d’experts de l’Ancb. Vendredi 19 février dernier, Moudjaidou Soumanou, Marcel de Souza, Christian Lagnidé, Sébastien Ajavon et Rodrigue Honvo, représentant la candidate Elisabeth Agbossaga Jawad ont, en une trentaine de minutes chacun, exposé leurs projets de société sur l’aspect décentralisation. C’est un monologue, sans question qui valait la peine, selon le président Luc Atrokpo. Il soutient en effet que le processus de décentralisation doit occuper une place de choix dans le débat relatif à l’élection présidentielle. Car, le développement d’un pays doit nécessairement partir du développement des communes et municipalités. Le maire a ensuite rassuré les candidats qu’après cet exercice, une compilation de la vision de chaque candidat sera envoyée aux 77 maires et aux différents conseillers qui pourront s’en imprégner. Les candidats pour la plupart ont salué cette initiative de l’équipe de l’Ancb même si certains, à l’instar de Moudjaidou Soumanou, ont estimé qu’elle est venue un peu tard, puisque c’est déjà la campagne électorale et les conseils communaux n’auront pas le temps d’apprécier les différentes visions pour opérer un choix judicieux.

J.B

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE