Université d’Abomey-Calavi : Zinsou expose sa vision et ses ambitions aux étudiants

Université d’Abomey-Calavi : Zinsou expose sa vision et ses ambitions aux étudiants

0
PARTAGER

Le candidat Lionel Zinsou a rencontré hier, mercredi 24 février 2016, la communauté universitaire, à l’amphithéâtre Idriss Deby. Ce fut un grand moment d’échanges entre les deux parties en présence des autorités politico-administratives en l’occurrence le Vice-premier Ministre François Abiola, la Directrice du Cous/Ac Christelle Houndonougbo, le Maire de la ville d’Abomey-Calavi, Georges Bada et les honorables députés Valentin Djènontin, Valère Tchobo. D’importantes mesures ont été annoncées aux étudiants pour améliorer leurs conditions de vie et de travail. Professeur de son état, le candidat Lionel Zinsou a retracé son parcours d’enseignant. Il a expliqué les raisons qui l’ont motivé à faire le choix de ce « métier universel. »

C’est dans une liesse totale que le candidat de l’alliance républicaine Fcbe-Prd-Rb, Lionel Zinsou, a été accueilli par la communauté universitaire ce mercredi 24 février 2016. Nul ne voulait se faire conter cette rencontre historique qui a permis aux étudiants de connaître davantage Lionel Zinsou et ses réelles aspirations pour un nouveau management du Bénin.

Dans son mot de bienvenue, le représentant des étudiants, Emmanuel Assimada, a salué la forte mobilisation des étudiants à cette grande rencontre. C’est la preuve qu’ils sont préoccupés par le développement de leur pays et de l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail. S’adressant au Premier Ministre Lionel Zinsou, il a salué sa démarche républicaine et sa disponibilité à servir le pays. Au nombre des doléances, on peut citer entre autres, le système Lmd, le problème récurrent des bourses universitaires, le transport universitaire etc.… «Le premier jour que j’ai mis pied au Bénin, on me faisait comprendre que je ne suis pas béninois mais plutôt ivoirien. Mais aujourd’hui, tous ont compris que je suis béninois», dira le représentant des étudiants de la coalition pour le développement de la République (Cdr), Fidèle Bocossa, qui a rassuré ses pairs de ce que le Premier Ministre Lionel Zinsou est bel et bien béninois dont le seul souci est de contribuer à la construction de sa patrie. Saisissant l’occasion, il a salué le leadership du Vice premier Ministre François Abiola grâce à qui la crise qui avait secoué l’Université l’année écoulée est désormais conjuguée au passé. «Le Professeur François Abiola est une richesse à côté de Lionel Zinsou parce que grâce à lui on peut refaire le système éducatif et le Bénin peut sortir vainqueur», a-t-t-il laissé entendre avant de rassurer le Professeur Lionel Zinsou de l’engagement et de la disponibilité des étudiants pour sa victoire dès le premier tour des élections. «Si Zinsou bouge, on bouge. L’essentiel est qu’on gagne ou on gagne», c’est par ce slogan que l’ancien Président de l’Uneb a envoyé en mission ses camarades étudiants.

Le corps enseignant rassure le candidat de l’alliance républicaine

Prenant la parole, le représentant du corps enseignant, Georges Gbago, Président du Mouvement des universitaires pour le développement du Bénin (Mudeb) soutenant la candidature du Premier Ministre rassure les étudiants. «Le Premier Ministre a toujours voulu vous rencontrer. Il a toujours eu envie de venir enseigner au Bénin. Il connaît les besoins des étudiants et tous les problèmes qui sont liés à l’Uac. La première chose qu’il fera à partir du 06 avril prochain, c’est l’enseignement dans sa globalité», a-t-il dit avant d’inviter les étudiants à voter massivement pour le candidat Lionel Zinsou. «Au niveau du Mudeb, nous avons déjà commencé la campagne et nous la poursuivrons pour la victoire de notre candidat», a souligné le Professeur Georges Gbago.

Les dix bonnes raisons pour voter Lionel Zinsou

Pour les membres du Mudeb, le candidat Lionel Zinsou est le seul vrai candidat de la rupture, crédible pour rassurer les investisseurs internationaux et mobiliser effectivement les 12000 milliards FCFA issus de la table ronde de Paris en 2014 et qui maîtrise les rouages de l’économie internationale. C’est un homme neuf, riche de ses cultures étrangères et nationales, capable de promouvoir sans obstacles, de nouvelles valeurs républicaines et d’insuffler un autre management basé sur le mérite, la justice sociale et l’équité. Un universitaire qui a réussi à passer de l’amphithéâtre au sommet du management mondial. Humble et ouvert, il ne traîne aucun dossier sale. Selon eux, l’homme est non seulement la seule figure forte, capable de contrer l’influence grandissante des nouveaux hommes politiques qui pensent qu’il suffit d’être riche pour gagner les élections au Bénin mais aussi et surtout le symbole de l’unité nationale, le gage du travail bien fait. Ce qui a davantage conduit le Mudeb à soutenir la candidature de Lionel Zinsou est que l’homme bénéficie du soutien des grands hommes et partis d’opposition qui ont compris que c’est l’homme du consensus. Aussi, il fait l’objet d’attaques trop personnelles qui cachent le désarroi de ses concurrents, mais auxquelles il répond par un sang froid digne d’un homme d’Etat. C’est l’homme qui a démontré qu’il aime et respecte la culture et l’histoire du Bénin, à travers : la création de la Fondation Zinsou, portée vers la promotion de la culture béninoise et le rachat des trônes originaux des Rois Glèlè et Béhanzin. Par ailleurs, Lionel Zinsou dispose d’un projet de société basé sur une politique sociale qui place les problèmes de la jeunesse au cœur du développement.

Houndonougbo et Abiola invitent les étudiants à voter massivement Zinsou

Dans son discours, la Directrice générale du Centre des œuvres universitaires et scolaires (Cous/Ac), Christelle Houndonougbo, a salué la forte mobilisation de la communauté universitaire autour de son candidat Lionel Zinsou. La preuve qu’il est le cheval gagnant. Selon elle, Lionel Zinsou est la solution pour le développement intégré du Bénin et le vrai candidat de la jeunesse parce qu’elle occupe une place de choix dans son projet de société. Convaincue que c’est l’homme de la situation, elle va alors inviter les étudiants à soutenir cette candidature et à convaincre leurs parents pour qu’ils opèrent un choix judicieux puisque l’avenir du pays en dépend. «Défendez votre candidat jusqu’au bout dans la paix, la sérénité, la courtoisie. Que ces moments soient des moments de fête et ne répondez pas aux provocations», a-t-elle exhorté. Elle a, pour finir, remercié le Chef de l’Etat, Boni Yayi, pour tout ce qu’il a fait à l’endroit des étudiants tout en invitant le candidat Lionel Zinsou à engager sous peu des actions qui impactent la vie des étudiants tant des établissements publics que du privé.

Prenant la parole, le Président de la Coalition pour le développement de la République (Cdr), François Abiola, a remercié les organisateurs pour la réussite de la cérémonie en l’occurrence la Directrice du Cous/Ac et tous les enseignants qui ont accepté de soutenir le candidat Lionel Zinsou à visages découverts. Il les a rassurés de ce que leur choix est l’idéal parmi cette multitude de candidats. «Quelque soit le cas, vous n’allez pas regrettez chers enseignants», a-t-il laissé entendre avant de réitérer davantage son soutien et celui de sa coalition pour la victoire de Lionel Zinsou au premier tour des élections. Il a pour finir, invité la communauté universitaire à voter massivement pour son candidat Lionel Zinsou le 06 mars prochain.

Lionel Zinsou s’adresse à la communauté universitaire

Dans son message, Lionel Zinsou est revenu sur les différents problèmes et difficultés évoqués (allocations universitaires, transport des étudiants, le système de formation LMD, les infrastructures et équipements modernes…) par le monde universitaire. Il a expliqué ses approches de solutions contenues dans son projet de société. Sur la question de l’emploi des jeunes évoqués par les étudiants, il a rassuré les étudiants sur le fait qu’ils n’ont pas fait de mauvais choix de formation mais qu’il revient à l’État de créer les conditions et de faire un effort budgétaire de solidarité nationale afin de leur ouvrir les portes du marché de l’emploi. Il a remercié la communauté universitaire pour la forte mobilisation autour de lui. Ce qui l’a particulièrement séduit, c’est l’unité qui caractérise cette communauté. L’unité dont a réellement besoin le Bénin pour un véritable développement socio-économique et culturel. La différence de son projet de société par rapport aux autres candidats se résume au fait que la jeunesse y occupe une place importante. Cette jeunesse qui constitue l’aube nouvelle et qu’il faut accompagner par des politiques plus spécifiques de promotion de l’emploi. Il faut nécessairement une volonté politique et un effort de solidarité nationale pour régler définitivement la question de chômage de la jeunesse. Les différents instruments mis en place par le Gouvernement à savoir le Fnpeej, l’Anpe et autres seront renforcés. C’est maintenant qu’il faut enclencher le mouvement qui peut redonner de l’espoir à la jeunesse car l’urgence est d’éradiquer la pauvreté. «Nous voulons que la pauvreté régresse au lieu de résister», a souligné Lionel Zinsou. Ainsi, un programme de 40.000 emplois sera mis en place dès le printemps 2016 pour l’insertion rapide des jeunes qualifiés et formés qui n’ont d’autre porte de sortie que le chômage après leur formation. Il n’entend pas remettre en cause tout ce qui a été fait pendant ces dix dernières années mais il veut plutôt poursuivre les nobles et légitimes réformes de l’actuel Chef de l’Etat, Boni Yayi. Il est important de noter que la richesse du Bénin a doublé ces dernières années sous le leadership éclairé de Boni Yayi. Répondant aux doléances des étudiants, le candidat Lionel Zinsou entend faire de l’amélioration des conditions de vie et de travail son cheval de bataille. Selon ses dires, le campus sera un campus numérique à compter du printemps 2016 afin de permettre à tous les étudiants d’être au même niveau d’information et de formation. Il rêve d’une université qui fonctionne dans l’excellence et la modernité. «L’éducation est notre premier vecteur de développement. Je suis fier de notre université. L’Etat vous doit le droit d’accéder à la connaissance», a insisté le Professeur Lionel Zinsou. En ce qui concerne le système Lmd, le candidat pense qu’il faut davantage faire un effort d’information et de communication sur cette nouvelle réforme. Pour ce qui est des œuvres sociales surtout la restauration, l’hébergement, les bourses ainsi que le transport, tout sera mis en œuvre de concert avec les responsables universitaires pour améliorer ces différents services. Il attache également du prix à la santé des étudiants. Ainsi, le service sanitaire sera renforcé surtout en équipements. Il a exprimé sa préoccupation quant à la santé des étudiants, annonçant la construction et l’équipement d’un centre hospitalier à l’intérieur de l’université. «Votre santé est la santé du pays. Vous êtes le sel de la terre. C’est vous qui allez gérer ce pays dans tous les domaines. Donc, vous devriez être en parfaite santé», a-t-il soutenu sous les ovations des étudiants. Revenant sur les attaques dont il est victime, le Premier Ministre Lionel Zinsou invite ses militants à la vigilance et à la sérénité. «Oublions les attaques et parlons du Bénin gagnant. C’est très important que vous écoutiez les autres candidats dans la paix et la sérénité. C’est fondamental pour notre démocratie», a exhorté le candidat. Selon lui, l’heure n’est plus à la distraction mais plutôt à de vrais débats pour convaincre les indécis du meilleur choix, celui d’un Bénin prospère et uni. «Aucune de ces attaques ne m’atteint et ne doit vous troubler. Il faut qu’elles restent verbales», a-t-il martelé avant d’inviter les étudiants à voter massivement pour lui le 06 mars prochain.

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE