Troisième Message du Médiateur de la République du Bénin pour la paix...

Troisième Message du Médiateur de la République du Bénin pour la paix à l’occasion de l’élection présidentielle de mars 2016

0
PARTAGER

Avec le démarrage effectif de la distribution des cartes d’électeur, malgré les difficultés, nous nous acheminons vers l’élection présidentielle de mars 2016. Le Médiateur de la République exhorte les responsables chargés de cette opération majeure à accélérer le processus avec méthode et rigueur.
J’invite en conséquence, les populations à aller retirer, dans la discipline, leurs cartes.
Les candidats retenus par la Cour Constitutionnelle parcourent le pays. Malheureusement, des actes d’incivisme s’observent. Je m’en suis rendu compte en allant moi-même à l’intérieur de notre pays. Dans certaines de nos régions, au sud comme au nord, des citoyens empêchent des candidats d’organiser des réunions en toute liberté dans leurs localités. Ces citoyens vont jusqu’à afficher des pancartes demandant à tel ou tel candidat à ne point mettre pied dans leur commune. Cette discrimination entre citoyens n’est pas acceptable.
Le Médiateur de la République, fidèle à sa mission d’appeler au respect de la loi, à la TOLERANCE et à la PAIX, lance un vibrant appel à chacune et à chacun de nos concitoyens pour que, tous les candidats puissent avoir le droit d’organiser des réunions électorales sans aucune restriction. Comme vous le savez, sur toute l’étendue du territoire national, toutes les filles et tous les fils du Bénin ont le droit d’aller et venir conformément à l’article 25 de la Constitution, et d’organiser des réunions électorales selon les dispositions des articles 47 et suivants du code électoral.
La période électorale est un moment de fête de la démocratie, je souhaite à toutes et à tous, une bonne fête.
Je vous remercie

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE