Transmission à l’Assemblée nationale du projet de loi des finances : Environ...

Transmission à l’Assemblée nationale du projet de loi des finances : Environ 2010 milliards pour le budget 2017

0
PARTAGER

Le projet de loi des  finances gestion 2017 est désormais sur la table des députés  pour examen et au finish  pour son vote.  C’est depuis le vendredi  dernier que ce projet de loi des finances a été transmis à la représentation nationale par le secrétariat du gouvernement. Celui-ci a fait objet de communication lors de la plénière  d’hier consacrée à la proposition de loi sur le partenariat public-privé.

Par décret portant transmission à l’Assemblée nationale, le projet de loi de finances gestion 2017 est désormais avec les députés pour son examen et son vote.2010 milliards, c’est le montant du projet de budget général de l’Etat que le gouvernement de la rupture propose pour le compte de l’année 2017.  Un projet de budget réalisable au profit de l’Etat avec en ligne de mire la traduction dans les faits, des grandes orientations économiques du quinquennat du chef de l’Etat. Ce projet de budget est la traduction d’une vision : celle de la transformation structurelle de l’économie béninoise qui permettra d’améliorer progressivement et de manière significative les conditions de vie des Béninois. On le juge « ambitieux par le volume des investissements publics qui créeront les conditions optimales de relance de l’économie, la création d’emplois et de revenus ». Puis, on indique qu’il est en même temps « réaliste et réalisable par la volonté du gouvernement de réduire le train de vie de l’Etat, de renforcer la qualité de la dépense publique, d’éliminer les sources de gaspillage et de fraude, d’instaurer dans tous les secteurs, la meilleure gouvernance.  Les réformes y sont  contenues, les masses budgétaires et les indicateurs macroéconomiques seront détaillés dans les prochains jours par les ministres lors de leurs passages devant les commissions de l’Assemblée nationale.

Kola Paqui


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE