Tête-à-tête entre Léhady Soglo et Modeste Toboula: Les 2 autorités écartent la...

Tête-à-tête entre Léhady Soglo et Modeste Toboula: Les 2 autorités écartent la thèse d’un conflit

0
PARTAGER

Le maire de la ville de Cotonou Léhady Soglo était, hier mardi 19 juillet 2016, à la préfecture du Littoral pour une séance de travail avec le préfet Modeste Toboula. Lors de cette première rencontre officielle, les deux autorités ont partagé leurs visions de la ville de Cotonou et discuté des questions de développement et de sécurité.

« Au cours de nos échanges, le maire Léhady Soglo a exprimé sa vision de la ville de Cotonou. C’est une vision que je partage », a déclaré le préfet du département du Littoral, Modeste Toboula lors du point de presse qui a sanctionné l’entretien entre les deux autorités. Entre autres, ils ont discuté de l’arrêté pris par le préfet et qui interdit la circulation dans les centres commerciaux. A cet effet, le préfet Modeste Toboula a annoncé que la commission qui travaille à son application devrait déposer son rapport sous peu et que les dispositions de cet arrêté seront mises en vigueur dès jeudi prochain. Des sujets d’intérêt, notamment les questions de développement, de sécurité, d’aménagement et les préparatifs pour les festivités du 1er août ont été également abordés. « Nous allons travailler en harmonie afin que les populations puissent sentir que la fusion entre le préfet et le maire aboutit à des résultats probants », a affirmé le préfet Modeste Toboula. Dans le cadre de cette collaboration, il promet d’ailleurs rendre visite au maire de la ville de Cotonou pour discuter d’autres questions, notamment le foncier, la lutte contre l’érosion. Aux dires du maire Léhady Soglo, les échanges ont été fraternels, conviviaux et fructueux. Il a expliqué que sa visite s’inscrit non seulement dans le souci de partager sa vision, mais aussi de présenter ses félicitations au préfet, même s’il n’a pas pu se rendre à sa passation de charges pour des raisons d’ordre administratif. « L’incident est clos. Il n’y aura pas de guerre entre le maire et le préfet. Nous sommes d’avis pour travailler main dans la main pour le rayonnement de la ville de Cotonou et le bonheur des populations », a rassuré le maire Léhady Soglo.

Coup d’éponge sur les précédents ?

Il faut rappeler que cette première séance entre le préfet du département du Littoral Modeste Toboula et le maire de la ville de Cotonou, Léhady Soglo, intervient après quelques incidents qui faisaient penser à un conflit. D’abord l’absence du maire Léhady Soglo à la cérémonie de passation de charges entre les préfets sortant et entrant du Littoral, malgré l’invitation radiodiffusée du préfet. Dans une correspondance en date du 29 juin dernier faisant office de demande d’explication, le préfet a qualifié cette absence de comportement contraire au principe de la tutelle et à la courtoisie administrative. Dans sa réponse, le maire a expliqué au préfet que le message lui est tardivement parvenu et portait sur la passation de service dans l’Atlantique. Aussi, le déguerpissement des Tpc et trottoirs est l’autre décision du préfet sur laquelle la réaction du maire, première autorité de la municipalité de Cotonou, était attendue. Mais à en croire le maire de Cotonou et le préfet du Littoral, la vision est la même et il n’y a pas de conflit.

Anselme Pascal Aguéhoundé

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE