Tête-à-tête entre le 1er ministre béninois et François Hollande à l’Elysée:La preuve...

Tête-à-tête entre le 1er ministre béninois et François Hollande à l’Elysée:La preuve que Zinsou est en mission pour la France

0
PARTAGER

Quelques heures avant l’ouverture officielle de la campagne électorale, Lionel Zinsou, le candidat de l’Alliance républicaine Fcbe-Prd-Rb, s’est rendu en France pour présenter son projet de société à la diaspora béninoise. Mais avant, il a eu une rencontre secrète avec la première autorité de ce pays. Une photo qui a circulé sur les réseaux sociaux atteste qu’en réalité le 1er ministre béninois est en mission pour la France.

Dans une grande salle dont le décor laisse penser au Palais de l’Elysée, le président François Hollande reçoit, en aparté, un candidat à l’élection présidentielle béninoise. Cela est une première dans l’histoire politique du Bénin. Lionel Zinsou, le candidat désigné de Yayi Boni, est le seul des 33 prétendants au fauteuil présidentiel à avoir ce privilège d’être reçu par la première autorité de la puissance coloniale. La rencontre n’avait rien d’officielle, puisqu’il n’y avait aucun emblème des deux pays dans cette majestueuse salle dans laquelle la présence de lumière renseigne le moment de la journée où les deux hommes s’étaient retrouvés. Assis en face du président français, l’air décontracté, Lionel Zinsou donne l’impression d’être un habitué des lieux. Il s’est même permis de croiser les jambes exactement comme l’a fait son vis-à-vis. Adoptant une même posture que son vis-à-vis, il prouve du coup qu’il n’est habité par aucun sentiment de complexe en face d’une telle personnalité qui, plus est le chef de l’Etat d’une nation qui a colonisé sa deuxième patrie. C’est d’égal à égal que Lionel Zinsou, qui n’est pas encore président de la République du Bénin, joue avec François Hollande. L’image est forte et inédite. Car, pour qui maîtrise les relations internationales, une telle image montrant un chef d’Etat africain se tenir d’égal à égal avec le locataire de l’Elysée, est rarissime. Encore moins un Premier ministre « kpayo » dont les attributs n’ont pas de fondements constitutionnels. Mais loin de sidérer, cette rencontre secrète entre ces deux hommes pourrait être considérée comme une séance de reddition de comptes d’un émissaire à son commanditaire. Ceci, vu le contexte actuel où la quasi-totalité des Béninois suspecte Lionel Zinsou d’être le candidat de la France. Le caractère inédit de cette rencontre qui ne saurait être un montage prouve effectivement que ces deux personnalités se connaissent bien, contrairement à ce qu’ils nous ont fait croire lors de la visite du chef de l’Etat français au Bénin. Séjour au cours duquel les deux hommes s’étaient évités, tant physiquement que dans les déclarations. Chose un tout petit peu préoccupant, curieusement, Lionel Zinsou n’est pas en tenue localement cousue, comme il en a l’habitude depuis quelques mois. Il a plutôt repris son look occidental, prouvant de facto qu’il n’a jamais abandonné sa culture française. C’est dire donc que tout est clair quant aux objectifs que poursuit le candidat de Yayi Boni sous le chaud soleil du Bénin.

Joël Samson Bossou

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE