Tendances provisoires de la présidentielle au Bénin :Talon en passe de succéder...

Tendances provisoires de la présidentielle au Bénin :Talon en passe de succéder à Yayi ?

0
PARTAGER

C’est au début d’après-midi de la journée d’hier, dimanche 6 mars 2016, jour du 1er tour de la présidentielle que le candidat Sébastien Germain Ajavon a sacrifié à la tradition du vote en accomplissant ainsi son devoir civique dans son centre de vote situé au Ceg L’Océan en compagnie de son épouse, Ida Ajavon.
Descendu de son impressionnante limousine, le candidat a été accueilli par certains de ses lieutenants que sont l’honorable Claudine Prudencio, le maire Séverin Adjovi ainsi que d’autres personnalités politiques qui le soutiennent. Il s’est directement rendu, muni de sa carte d’électeur dans son poste de vote pour y accomplir son devoir civique.
Après cela, il s’est prêté aux questions des hommes des médias pour y délivrer un message dont voici la substance : « Je remercie le Seigneur qui a fait voir ce jour malgré les problèmes que nous avions eus. Je voudrais remercier le peuple béninois pour sa patience. Je pense que la Constitution nous a donnés la possibilité de choisir notre président. La balle est donc dans le camp du peuple. Je demanderai au peuple de choisir le meilleur parmi les candidats dans la paix et la transparence et que Dieu veille sur le Bénin je vous remercie… Nous sommes en plein dans le processus. Et comme vous le constatez, les gens veillent aux grains. Chacun n’a qu’à sortir pour accomplir ce devoir, car c’est un devoir qui ne vient pas tous les jours et qui doit décider de leur sort… Je demande à toutes les Béninoises et à tous les Béninois de sortir pour aller accomplir ce devoir civique au risque de se mordre le doigt demain».
Par ailleurs, à son domicile, le candidat Ajavon s’est entretenu à nouveau avec la presse internationale. Nous vous proposons une partie de sa déclaration : « je pense que les opérations se déroulent très bien. Chacun doit se surveiller et le processus va se passer dans la paix…. Il y a beaucoup de ratés après 25 ans d’exercice électoral. Mais de jour en jour, cela s’aggrave. C’est vraiment dommage pour notre pays. Nous pensons remédier à tout cela. A chaque fois quand il y a élection, les gens paniquent. Ils veulent savoir si cela ira au bout. C’est dommage pour notre pays… Il y a tellement de priorités mais la priorité pour moi, c’est l’emploi des jeunes et l’énergie. Mais avouons qu’il y a beaucoup de choses qui n’ont pas été faites. Notre pays est encore vierge. Nous allons apporter notre touche de manager pour essayer de remédier à tout cela…Normalement les électeurs devraient avoir leur carte d’électeur deux semaines avant. Mais c’est comme si c’était de l’improvisation. C’est sur la base d’une décision publiée la veille de l’élection que certains pourront voter. C’est le cas des jeunes qui viennent d’avoir 18 ans et qui sont contraints d’aller voter avec leur carte d’identité. Cependant, tout le monde ne peut être informé…. En tout état de cause, c’est du saupoudrage, c’est du désordre qui se fait et il faudrait tout faire pour ne pas continuer comme cela ».
Daoud B. BOURAIMA

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE