Talon veut lutter contre l’impunité et promet ne pas être candidat en...

Talon veut lutter contre l’impunité et promet ne pas être candidat en 2021

0
PARTAGER

(Ceux qui seront impliqués dans des dossiers où il faut voir clair répondront ; « le prochain gouvernement ne sera pas un gouvernement pléthorique ni de remerciement », dit-il)
Par S.E.
Le nouveau président élu du Bénin, Patrice Talon, a fait dans la soirée ce lundi 21 Mars, dans son cabinet privé à Cotonou, sa première déclaration à la presse après les tendances données par le président de la Commission Electorale Nationale Autonome (CENA). Aux médias, il a affirmé « Je ne serai pas candidat en 2021 parce que je ne serai plus éligible ». Son prochain gouvernement dit-il, « ne sera pas un gouvernement pléthorique ni de remerciement et les partenaires et alliés politiques l’ont compris ».

Dans l’attente des résultats provisoires puis définitifs de la Cour constitutionnelle, le nouveau président élu, Patrice Talon a remercié le peuple béninois pour le comportement exemplaire qu’il a eu tout au long de la période électorale et au-delà du peuple béninois, il a félicité la CENA et la Cour Constitutionnelle pour la qualité du travail abattu par ces deux institutions.

En réponse aux préoccupations des hommes de presses, il se dit prêt à vouloir travailler avec tous les béninois et assure qu’il n’y aura pas d’exclusion. Il affirme par ailleurs qu’il ne fera pas un gouvernement pléthorique mais qu’il s’entourera des personnes compétentes et capables de l’accompagner dans la réalisation de son engagement vis-à-vis du peuple béninois.

Parlant de sa relation avec le président sortant, Boni Yayi, le président élu Patrice Talon affirme qu’il n’y aura pas de chasse aux sorcières. Il indique qu’il y a trop de priorité qui ne laisse pas de temps à s’occuper de faire la chasse à un homme. Il pense d’ailleurs qu’il est prêt à recevoir des conseils du président Yayi Boni qui a acquis au moins dix ans d’expérience à la tête de l’état. » Il serait de bon ton pour nous-mêmes et tous les Béninois qu’une certaine convivialité, qu’une certaine amitié s’affiche. Vous savez, Boni Yayi et moi étions des amis. Ce qui nous a opposé, est désormais du passé. Il n’y a plus de raison que nous soyons adversaire ». Talon a promis que les médias publics seront indépendants.

Talon veut lutter contre l’impunité

Les priorités premières du gouvernement de Talon seront les réformes institutionnelles, la réforme de l’administration publique et de faire face à la dette intérieure actuelle qui s’élève à plus de 300 milliards de fcfa. Il n’y aura pas de chasse aux sorcières mais nous lutteront contre l’impunité. Ceux qui seront impliqués dans des dossiers où il faut voir clair répondront. Le nouveau Président élu serait prêt à rencontrer le Président sortant dès que possible.
Aujourd’hui ou demain. Tout dépendra de lui-même. Sur la question de savoir comment Patrice Talon pense réussir la RUPTURE avec les têtes qui ont travaillé ou qui sont proches du régime finissant. Étant lui-même proche du régime finissant à un moment T donné, le Président pense qu’on a besoin de tous les fils de ce pays pour réussir le défi du développement qui nous attend. « Je ne serai pas candidat en 2021 parce que je ne serai plus éligible. Je ne serai plus éligible parce que pour ce qui concerne la réforme proposée dans mon projet de société sur le mandat unique, on ne pourra plus être candidat à la présidentielle lorsqu’on a été déjà une fois Chef de l’État » a ajouté Talon.

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE