Talon se prépare à recruter 7716 agents

Talon se prépare à recruter 7716 agents

7
PARTAGER

Par : Akkilou YACOUBOU

Le dernier compte rendu du conseil des ministres affiche clairement sans ambages et très tôt la volonté du gouvernement de la rupture à procéder à des recrutements dans l’administration. C’est le moins qu’on puisse dire à la lecture de la communication du ministre chargé de la fonction publique sur la situation des effectifs des agents de l’Etat par catégorie de 2005 à 2015. Selon toujours cette communication du compte rendu du conseil des ministres, au cours des cinq prochaines années, 7716 agents feront valoir leur droit à la retraite. Pour pallier le déficit, le gouvernement a instruit le ministre de la fonction publique à l’effet de réévaluer les besoins et d’élaborer le plan de recrutement et de formation dans le cadre de la préparation du budget de l’Etat exercice 2017. Après lecture de ce compte rendu, on peut aisément conclure que le gouvernement de la Rupture avant la fin de son mandat qui s’achève en 2021 va recruter au moins 7716 agents. Mesures anticipatives obligent. Cette communication du ministre de la fonction publique confirme que les concours suspendus risquent dêtre suspendu à long terme. Espérons que le régionalisme et la fraude ne l’emportent. Par ailleurs, il faut souligner que le gouvernement doit mettre les garde-fous pour éviter d’autres polémiques comme ce fut le cas sous le régime Yayi car l’histoire est têtue et peut se répéter surtout au niveau de la fonction publique.

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

7 COMMENTAIRES

  1. On espère que le nouveau départ corrigent les irrégularités du passé pour que le pays avance surtout dans la fonction publique. Mais peut on organiser les concours transparent au bénin ?

  2. Le président de la République, pour réussir sa mission dans ce pays,doit évaluer les gens qui ont été nommés à divers niveaux dans l’administration.il doit en outre faire un rapport qu’il portera à la connaissance du peuple tout entier avant de prendre la décision de révocation sans pitiê.Parce que si la base n’est pas au point,le sommet ne marchera pas.Nous avons fait 30 ans dans cette administration et nous savons que tant que on ne placera pas les gens dans leur domaine de compétence,il ne pourra pas réussir sa mission.Il doit punir les gens qui ont commis des fautes administratives graves et ce,sans pitié.

LAISSER UN COMMENTAIRE