Talon doit rendre justice à Mathys et Houéha

Talon doit rendre justice à Mathys et Houéha

1
PARTAGER

Ils ont été éjectés de leur poste respectif pour, avait-on dit en son temps, avoir autorisé illégalement le décaissement de plusieurs milliards de francs CFA au profit de la CSPR de Patrice Talon dans le cadre de la campagne cotonnière 2011-2012. Lors de leur limogeage en 2012, les multiples explications de ces cadres n’ont pas convaincu le président Boni Yayi qui cherchait coûte que coûte à punir des coupables pour cette largesse en faveur de Talon avec qui, il était en désaccord. Dans la foulée Alexis B. Houéha, directeur Général du Trésor et de la Comptabilité publique a été limogé de son poste, de même que la ministre des finances d’alors Adidjath Mathys. Même le mémorandum rédigé sur le dossier à travers lequel le sieur Alexis Houeha a essayé de situer les responsabilités et martelé que le ministre de l’économie et des finances n’a pas engagé l’État béninois dans ce dossier ; le ministre des finances et le Directeur général du trésor et de la Comptabilité publique ne sont pas informés de cette mise à disposition de fonds de plus de 12 milliards au profit de la CSPR, ni que le Trésor public dont il était le responsable n’a rien décaissé ni au profit de la CSPR ni au profit de la BOA, n’ont pas eu d’effet. Ils ont été purement et simplement chassés tels des malpropres. Mais la nature étant contre l’injustice, le sort a voulu que ce soit Patrice Talon à cause de qui ces cadres ont été limogés, soit le remplaçant de Boni Yayi à la marina. Le bon sens voudrait que désormais aux affaires, le président Patrice Talon essuie les larmes à ces cadres émérites qui ont été injustement limogés sur l’autel de la colère et de règlement de compte. Patrice Talon doit donc rendre justice à Adidjath Mathys et Alexis Houéha.

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE