Sur "Cartes sur table":Moukaram Badarou salue l’adoption du Programme d’action du ...

Sur "Cartes sur table":Moukaram Badarou salue l’adoption du Programme d’action du gouvernement

0
PARTAGER

L’ancien préfet des départements de l’Ouémé et du Plateau, président du parti « conscience citoyenne », était dimanche 30 octobre 2016, l’invité de l’émission "Cartes sur table" de la radio Océan Fm. Pendant 90 minutes, Moukaram Badarou a opiné entre autres sur le dossier de drogue, le Programme d’actions du gouvernement.
« C’est avec beaucoup regrets et amertume que nous avons reçu l’information de l’arrestation de Sébastian Ajavon, et nous nous sommes posés comme question : quelle est cette malheureuse affaire et pourquoi maintenant ? ». Tels sont les propos de Moukaram Badarou. Selon lui, elle apparaît comme pour nuire à la personne de l’opérateur économique. « C’est assez suspect que le sac de drogue retrouvé ne soit pas dissimulé dans l’un des cartons et se retrouve comme par hasard à l’entrée du conteneur. Cela pose un problème », a-t-il déclaré. Pour lui, les enquêteurs doivent faire attention et analyser les choses de manière froide afin de ne pas allumer le pays ». Il a également fait remarquer que Sébastien Ajavon n’est pas une personne comme les autres. Il est après tout un opérateur économique qui intervient dans plusieurs secteurs d’activités et qui constituent un véritable poids dans l’économie béninoise sans oublier qu’il est arrivé en troisième position lors des dernières élections présidentielles. Mais cela dit, il a souhaité qu’il faille faire confiance à la justice béninoise et la laisser faire son travail afin que toute la lumière soit faite sur cette affaire. Il a également montré que cette affaire ne manquera pas de conséquences sociopolitiques et économiques, parce que Sébastien Ajavon est l’un des contributeurs de l’économie nationale. Profitant de l’occasion, il a invité les uns et les autres à la sérénité.

Programme d’actions du gouvernement

Sur le sujet relatif à l’adoption du programme d’actions du gouvernement en conseil des ministres, pour le quinquennat 2016-2021, Moukaram Badarou a affirmé que ce programme était attendu et il est bien arrivé. Selon lui, un gouvernement, c’est un repère pour permettre aussi bien à lui-même qu’à l’opinion publique de suivre et d’évaluer ce qui se fait. « C’est avec beaucoup de satisfaction que nous avons accueilli ce programme d’actions qui est axé sur trois grands points », a-t-il précisé. De ce fait, il a souhaité que le président Patrice Talon, tout en étant à l’écoute de son peuple, puisse maintenir le cap, et travailler à la restauration de l’autorité de l’Etat, de sorte que chaque Béninois travaille avec abnégation. « C’est seulement à ce prix qu’on pourra mieux apprécier les 9 mille milliards qui composent ce programme d’actions du gouvernement », a-t-il conclu.

Léonce Adjévi

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE