Sur l’Ortb : Le candidat Kogui N’Douro étale ses expériences et compétences

Sur l’Ortb : Le candidat Kogui N’Douro étale ses expériences et compétences

0
PARTAGER

(La cohésion sociale et l’agriculture, les axes forts de l’homme)
Le candidat à l’élection présidentielle, Issifou Kogui Ndouro a été reçu hier sur la chaîne de télévision nationale. A l’instar de ses challengeurs en lice pour le fauteuil présidentiel, l’ancien ministre de la Défense a eu l’occasion de se prononcer sur son projet de société. Pour avoir été dans l’équipe de gestion de l’appareil étatique de l’actuel Président aux premières heures de ses actions, Issifou Kogui N’Douro, à l’entame de l’entretien, a fait son propre bilan de la conduite des affaires à la tête du pays. L’ancien fonctionnaire international a fait remarquer que presque tous les secteurs ont encore besoin de souffle pour que le pays connaisse la croissance tant espérée des populations à la base. Pour le candidat, l’on ne saurait se passer des nouvelles technologies et de l’électricité pour redresser les pentes abruptes du Bénin. Pour ce faire, va-t-il expliquer, il faudra nécessairement révolutionner le secteur de l’énergie en nouant des relations fructueuses avec les partenaires techniques et financiers. Toute chose qui permettra de revoir les constructions des barrages et d’étendre les tentacules sur d’autres formes d’installations énergétiques. Quant aux nouvelles technologies, des reformes seront effectuées au niveau des opérateurs Gsm pour faciliter l’accès à haut débit aux consommateurs et donc favoriser ainsi la fluidité du climat des affaires au Bénin. De cette manière, à en croire le candidat pour un Bénin meilleur, c’est l’économie béninoise qui va en sortir gagnant. « Il faut aller vers le modernisme dans tous les secteurs », a laissé entendre le candidat. Aussi, a-t-il fait comprendre que l’autre champ sur lequel il va assez se battre pour booster l’économie béninoise, ce serait l’agriculture. Par ailleurs, le candidat entend faire de son cheval de batail l’accès à l’eau potable, la construction des infrastructures ainsi que la lutte contre la corruption. Et pour y parvenir, il faudra insuffler la dynamique de la discipline et du respect scrupuleux des textes à l’ensemble des citoyens et singulièrement aux cadres de l’administration. « Un peuple est à l’image de son chef », va-t-il répondre à la question comment comptez-vous imprimer cette rigueur. Néanmoins cette rigueur, selon le candidat, sera développée dans une atmosphère apaisée. Pour lui le dialogue et le pardon mutuel seront le ciment de la cohésion sociale au cours de son exercice si les Béninois lui accordent la confiance en avril prochain.

Teddy GANDIGBE

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE