Sur les traces de Yayi:Le Premier ministre prône la gabegie à haut...

Sur les traces de Yayi:Le Premier ministre prône la gabegie à haut débit

0
PARTAGER

On l’avait montré comme le saint tombé du ciel, mais le candidat des Fcbe a tout d’un vrai ministre de Yayi. Qui pouvait le croire, mais c’est vrai. Lionel Zinsou, en connivence avec Aboubacar Yaya et Komi Koutché, a cosigné un décret avec Yayi Boni qui effondre les finances de l’Etat.

Il a vraiment prouvé qu’il est le candidat de la continuité. Lionel Zinsou dans ses rêves de gagner coûte que coûte l’élection au premier tour s’était lancé dans une compromission nuisible aux finances de l’Etat. En effet, sur proposition conjointe des ministres du Travail Yaya Aboubacar, et de son homologue des Finances, Komi Koutché, le ministre venu de la terre des Blancs et présenté comme le plus probe et le plus éclairé des enfants de ce pays ‘’d’ignares’’ a cosigné avec son mentor, Yayi Boni, le décret 2016-024 du 11 février 2016 portant régime indemnitaire applicable aux directeurs de cabinets des ministères, aux secrétaires généraux des ministères et à leurs adjoints. Par ce texte, il leur est octroyé une indemnité mensuelle de 400.000 FCfa et un crédit d’équipement non remboursable de 3millions avec un véhicule de fonction de 10 chevaux maximum. Les adjoints quant à eux ont droit à une indemnité mensuelle de 360.000 FCfa et un crédit d’équipement non remboursable de 2millions. Jusque-là, on se demande ce que cherchent ce ‘’journaliste galeux’’ dans un simple octroi d’indemnités aux cadres de la république. On dirait même qu’il n’y a pas vraiment matière à réveiller un mort. Mais ce qui est ahurissant dans le complot de ce club ministériel, c’est l’article 1 du décret. Cet article dispose clairement que : « le présent décret est applicable aux directeurs de cabinets des ministres, aux secrétaires généraux des Ministères et à leurs adjoints pour compter du 9 avril 2006 ». Pour faire simple, on dira que Lionel Zinsou a cosigné un décret qui accorde des indemnités à tous les secrétaires généraux et Directeurs de cabinets qui se sont succédé sous Yayi Boni depuis 10 ans. C’est pratiquement une loterie. Il faudra vraiment informer les ex-secrétaires généraux qui triment déjà dans Cotonou sans véhicule (et qui n’ont pas encore appris la nouvelle) que Yayi Boni, très généreux, a lancé la grande croisade de primes. Leur calvaire peut enfin s’arrêter. Drôle d’hérésie. A combien peut-on estimer le coût de cet acte de générosité ? Pas grand-chose en tout cas pour un Premier ministre et candidat comme Lionel Zinsou. Ce ministre et candidat a participé à ce complot de dilapidation des ressources de l’Etat la veille même de la campagne électorale pour le compte du premier tour. Difficile de qualifier l’acte. Lionel Zinsou est vraiment dans la continuité de la gabegie.

Abdourhamane Touré

Actu Bénin

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE