Sur Canal 3 :Sylvain Akindès Adékpédjou déplore le manque d’écoute du Pouvoir...

Sur Canal 3 :Sylvain Akindès Adékpédjou déplore le manque d’écoute du Pouvoir central

0
PARTAGER

Sur Canal 3 :Sylvain Akindès Adékpédjou déplore le manque d’écoute du Pouvoir central

Pour le décryptage de l’actualité sociopolitique, Sylvain Akindès Adékpédjou était l’invité de l’émission « Zone franche » hier dimanche 25 septembre.
Sylvain Akindes Adékpédjou s’est exprimé dimanche 25 septembre sur Canal 3 au cours de l’émission ‘’Zone franche’’. L’ancien ministre estime que le pouvoir actuel gouverne en considérant que ses choix sont les meilleurs et sans chercher à connaître les opinions des autres. « On ne nous demande pas de donner notre opinion.

On nous demande aujourd’hui d’exécuter », a-t-il déclaré. Aussi, l’invité trouve que l’administration béninoise est calquée sur les concepts coloniaux. Or, dit-il, on met en place l’administration qu’il faut pour répondre aux objectifs que l’on poursuit. Abordant l’incident de Tori lors de l’incinération des produits avariés, Sylvain Akindès Adékpédjou a salué la décision du chef de l’Etat consistant à situer les responsabilités et à relever les mis en cause de leurs fonctions. « Dans un pays normal, c’est une opération protégée ». Selon lui, tout devait être consumé avant que les forces de l’ordre se retirent. Toutefois, il se demande si ce sont ceux qui doivent être punis qui le sont réellement. Par ailleurs, « Zone franche » a également été l’occasion pour Sylvain Akindès Adékpédjou de présenter son ouvrage qui met en exergue le régionalisme. Un ouvrage qui retrace l’idéologie politique au Bénin, de la pré-indépendance à la période démocratique en passant par la période post indépendance. Il en ressort que le régionalisme a toujours marqué l’histoire politique du Bénin. « Chaque individu est lié à son terroir et a des comptes à lui rendre. Chacun fait à sa guise », a laissé entre Sylvain Akindès Adékpédjou. Selon lui, le phénomène est toujours d’actualité et plus accentué aujourd’hui où ceux qui sont au pouvoir ont hérité de l’indépendance et n’ont pas connu les sacrifices consentis pour l’acquérir.

A P A

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE