Supposée Absence criarde de compétences dans l’administration : Que fait Talon de...

Supposée Absence criarde de compétences dans l’administration : Que fait Talon de la coopération sud-sud ?

2
PARTAGER

Après la bourde, les explications du Chef de l’Etat hier à sa descente d’avion, pour essayer de justifier ses propos sur le désert de compétence que serait devenu le Bénin, ne convainquent pas. Dans un contexte où on parle de coopération sud-sud qu’il a lui-même ravivée par ses déplacements au Togo et en Côte d’Ivoire, comment comprendre qu’il aille se jeter dans les bras de la « mère patrie » en lui demandant de mettre à la disposition du Bénin des compétences ? Même si on lui concède que l’administration béninoise manque de compétences, des cadres béninois monnaient leurs savoirs un peu partout dans le monde et dans la sous-région. Dans son point de presse, le président Patrice Talon a lui-même reconnu que les cadres compétents se sont expatriés compte tenu de l’environnement qui ne leur permettait pas de montrer toute leur potentialité. On a beaucoup de cadres béninois qui contribuent au développement d’autres pays. Et curieusement, il a fait cette déclaration après que celui après de qui, il est allé formuler une telle doléance ait salué le mérite des cadres Béninois qui, par leur compétence, contribuent au développement de la France. Pourquoi alors ne pas fait appel à ces compatriotes-là?Le Patrice Talon l’ignorait-il ou finalement ne connaissait-il pas réellement le pays ? Dans la sous-région, le Sénégal qui a ravi au Bénin le titre de quartier latin d’Afrique, dispose de compétences avérées dans plusieurs domaines. Il en est de même du Rwanda et d’autres pays africains qui ont montré leur savoir-faire dans des domaines donnés. Le régime de la Rupture pourrait miser sur ces compétences, dans un contexte de coopération sud-sud, si tant est que le Bénin en manque. Cela reviendrait moins couteux et ne susciterait pas tant de polémiques.

B.H

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

2 COMMENTAIRES

  1. je voudrais appeler le peuple bninois recouter les propos du president l’lyse. Moi j’ai tout de suite compris ke TALON parlait pltot des comptences bninoises qui sont restes travaill en France et non des Franais qu’on devait importer pour venir faire le travail au Bnin.

LAISSER UN COMMENTAIRE