Suite à un commentaire critique contre une mesure gouvernementale: Talon frappe dans...

Suite à un commentaire critique contre une mesure gouvernementale: Talon frappe dans le camp de Bio Tchané

0
PARTAGER

La rencontre hebdomadaire du Conseil des ministres s’est tenue ce 1er septembre 2016 sous la présidence effective du chef de l’Etat, le président Patrice Talon. Selon le point fait par le ministre d’Etat, secrétaire général à la présidence, Pascal Irénée Koupaki, huit (8) points ont été abordés. Entre autres, le point huit qui concerne l’un des proches collaborateurs du Ministre d’Etat chargé du plan et du développement qui sera démis de ses fonctions. Selon le compte rendu fait par le ministre d’Etat, secrétaire général à la présidence, Pascal Irénée Koupaki, le mis en cause a réagi, face à la décision du conseil des
ministres du 24 août 2016, faisant état de la création à la présidence de la République, d’une
commission pour contrôler les actes des ministres du gouvernement et des préfets. Le point
sept, selon le compte rendu partiel du conseil des ministres, concerne les deux agents, un soldat et un caporal, se seraient rendus coupables de fait très grave de « braquage ». Selon
le récit des faits du ministre d’Etat, Secrétaire général de la Présidence de la République,
Pascal Irénée Koupaki, les deux agents ont été pris en flagrant délit d’extorsion de fonds sur des Etrangers sous la menace de leurs armes. Le Conseil des ministres, a instruit le ministre dela défense pour prendre des mesures administratives, disciplinaires , voire leur radiation de ’armée. Le Garde des Sceaux, ministre de la Justice a été instruit également à l’effet d’engager les « poursuites appropriées » à l’encontre des deux agents. Le Conseil des ministres s’est également penché, selon Pascal Irénée Koupaki, sur le décret portant actualisation du cadre de concertation gouvernement -Centrale et confédération syndicale. Selon les propos du ministre d’Etat, le conseil des ministres a instruit au point quatre, le ministre des affaires étrangères et de la coopérationsur le projet de réalisation des passeports biométriques aux Béninois vivant à l’étranger, afin qu’une équipe soit diligentée
dans la zone Amérique pour servir les compatriotes vivant sur ce continent. L’épidémie du choléra qui a refait surface depuis quelques jours n’a pas été omise par le conseil des ministres de ce 1er septembre. A en croire le compte rendu du secrétaire général à la présidence, le ministre de la santé est instruit pour la prise en charge gratuite
des 129 cas recensés ainsi que de la mise en place d’un dispositif pour circonscrire et éradiquer le choléra.

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE