Sommet CEDEAO : la menace terroriste préoccupe les chefs de l’Etat

Sommet CEDEAO : la menace terroriste préoccupe les chefs de l’Etat

0
PARTAGER

La 49e session ordinaire de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest(CEDEAO) s’est ouverte samedi à Dakar sur fond de préoccupation sécuritaire.

La menace terroriste reste une « préoccupation » des Etats membres de la CEDEAO, a affirmé le président sénégalais Macky Sall en ouvrant le sommet, auquel sont absents les présidents du Nigeria, de la Guinée-Bissau, de la Gambie et du Togo.

« Les attaques au nord Mali, à Bamako, à Ouagadougou et à Grand-Bassam montrent clairement que la menace terroriste reste une source de préoccupation pour notre sous-région », a-t-il souligné.

Le chef de l’état sénégalais a demandé aux pays membres de la CEDEAO de faire face au terrorisme en mutualisant tous leurs moyens, dans « une perspective globale à long terme ».

« Il nous faut en même temps lever tout amalgame dans la terminologie : il n’y a aucun Etat islamique en Afrique de l’Ouest correspondant aux visées terroristes de Boko Haram. Boko Haram reste Boko Haram. Et l’islam n’a rien à voir avec le terrorisme et sa folie meurtrière », a martelé le président sénégalais.

Il a salué les progrès significatifs réalisés par le Nigeria dans la lutte contre le groupe terroriste Boko Haram, grâce à la détermination du président Muhammadu Buhari.

Pour sa part, le nouveau président de la Commission de la CEDEAO, Alain De Souza, a indiqué que les pays de la CEDEAO doivent « redoubler de vigilance et de dynamisme ».

Il a invité les Etats à « partager les informations sur leurs activités, à communiquer, coordonner et harmoniser les efforts » et travailler en synergie et mobiliser les ressources pour faire face au terrorisme.

Au cours du sommet, les chefs de l’Etat vont examiner un mémorandum sur l’Accord de Partenariat économique entre l’Afrique de l’Ouest et l’Union européenne et autres sur la signature d’un accord d’entente entre la CEDEAO et la Turquie.

Le sommet de Dakar sera clôturé par l’élection du président en exercice de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO, qui remplacera le président sénégalais, Macky Sall.

La CEDEAO regroupe 15 pays de l’Afrique de l’Ouest: le Bénin, le Burkina Faso, le Cap-Vert, la Côte d’Ivoire, la Gambie, le Ghana, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Liberia, le Mali, le Niger, le Nigeria, le Sierra Leone, le Sénégal et le Togo.

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE