Sollicités pour s’opposer aux réformes politiques et institutionnelles : Douche froide des...

Sollicités pour s’opposer aux réformes politiques et institutionnelles : Douche froide des députés Fcbe à Yayi

2
PARTAGER

L’ancien Chef d’Etat Boni Yayi vient de subir un revers de taille dans sa quête d’utiliser les députés Fcbe pour contrecarrer les réformes politiques et institutionnelles de son successeur. Après qu’il a réussi, non sans peine, à les réunir en son domicile, Boni Yayi aurait demandé aux députés de son ancienne formation politique de se prononcer contre l’article interdisant à un ancien président d’être candidat et de faire officiellement à l’Assemblée nationale une déclaration d’opposition à Talon. Sa volonté est que les Fcbe se déclarent dès maintenant de l’opposition au régime Talon. Mais niet, lui ont répondu les députés Fcbe. Ils ne sont pas allés du dos de la cuillère pour s’opposer à l’envie manifeste de leur ancien Chef de se servir d’eux pour mettre en difficulté Patrice Talon dans sa volonté d’opérer des réformes constitutionnellles. Leur argument, c’est que si lui-même Boni Yayi, avec tout le pouvoir qu’il avait, n’a pu vaincre Patrice Talon, son ennemi juré, ce n’est pas aujourd’hui que ce dernier a le pouvoir qu’il va y arriver. Les députés Fcbe lui auraient même suggéré de sortir du territoire national et aller se reposer pendant au moins un an afin de se faire oublier. Ce qui ne serait pas du goût de Boni Yayi. De toute façon, les députés Fcbe n’entendent pas se prononcer sur la gouvernance Talon avant 6 mois, le temps de bien jauger le régime sur ses succès et ses échecs. Ils ne veulent donc pas servir de caution à quelque envie vengeresse de leur ancien leader.

Boni Yayi se sent donc directement visé par les réformes politiques et constitutionnelles contenues dans le projet de société de son successeur notamment le point concernant l’impossibilité pour un ancien président de se représenter. Il pensait certainement utiliser les Fcbe comme l’échelle par laquelle il va revenir au pouvoir après le mandat unique de Patrice Talon. Et si tel est le cas, il faut croire que l’ancien président continuera à user de stratagèmes pour empêcher la modification de certains articles de la loi fondamentale.

M.M

aCotonou

Commentaires

commentaires

2 COMMENTAIRES

  1. Son rêve de redevenir présidente pour se foutre de ce pays ne se réalisera jamais. Qu’il songe plutôt à comment s’excuser et se faire oublier

  2. Pourquoi continue t-
    on à cacher le nom des acteurs (auteurs) des faits d’une si grande envergures
    remplis d’ignobilités aux mobiles flous en amont comme en aval? Nom de cette unité de culte au moins.

LAISSER UN COMMENTAIRE