Séminaire parlementaire sur les cyberlégislations et économie numérique – Ce que le...

Séminaire parlementaire sur les cyberlégislations et économie numérique – Ce que le 2ème Vice-Président de l’Assemblée Nationale a dit à l’ouverture

0
PARTAGER

Le 2ème Vice-Président de l’Assemblée Nationale, le Général Robert GBIAN représentant le President de l’Assemblée Nationale Maître Adrien Houngbédji en mission, a ouvert hier, le séminaire parlementaire sur le thème : « Cyberlégislations et économie numérique : le député béninois à l’ère des TIC » des 6 et 7 octobre 2016 à Millenium Popo-Beach de Grand-Popo. (Lire son discours d’ouverture).

ALLOCUTION D’OUVERTURE DU 2ème Vice-Président au Séminaire parlementaire sur le thème : « Cyberlégislations et économie numérique : le député béninois à l’ère des TIC » des 6 et 7 octobre 2016 à Millenium Popo-Beach de Agoué -Grand-Popo

Madame , Messieurs les membres du Bureau de l’Assemblée Nationale ;
Messieurs les anciens présidents de l’Assemblée nationale ;
Monsieur, le Ministre de la Justice de la Législation, Garde des Sceaux ;
Madame, la Ministre de l’Economie numérique et de la Communication ;
Honorables députés ;
Monsieur, Eric ADJA Directeur Adjoint de la Francophonie Economique et Numérique, représentant de la Secrétaire Générale de l’OIF Madame Michaelle JEAN ;
Monsieur, Jean-Baptiste SATCHIVI, Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Bénin ;
Messieurs et mesdames les experts ;
Chers invités, en vos rangs et qualités

Avant de commencer, permettez de vous inviter à avoir une pensée pieuse pour notre collaborateur le Capitaine Gnonlonfoun, Commandant militaire Adjoint de l’Assemblée Nationale fauché accidentellement le 04 octobre 2016. Nous rendons un hommage à l’informaticien qu’il est, en ce jour où nous voulons parler de l’Economie Numérique. Honorables députés ; Madame et Monsieur les Ministres, Chers invités ; Permettez-moi avant tous propos de vous présenter toutes les excuses du Président de l’Assemblée Nationale Me Adrien HOUNGBEDJI, actuellement hors du territoire, et qui me charge de le remplacer en ces lieux et place pour vous délivrer son message.
Honorables députés ;
Madame et Monsieur les Ministres,
Chers invités ;
Chers jeunes ;

Mes premiers mots a cet atelier son mes sincères remerciements et profondes reconnaissance à son excellence Michaelle JEAN ,Secrétaire Générale de l’Organisation Internationale de la Francophonie , pour sa vision sur le numérique et aussi et surtout pour sa disponibilité à accompagner notre parlement dans sa marche irréversible vers le numérique. Mes remerciements les plus sincères vont aussi au Président de la République et à son Gouvernement (représenté ici par les Ministres) , pour avoir permis la participation du gouvernement a cet atelier parlementaire et surtout pour sa disponibilité et celle de ses collaborateurs a partager avec les députés , les contenus de la stratégie Ennov 2021. Permettez-moi d’adresser également mes remerciements aux experts de l’OIF (nationaux comme internationaux ) qui ont accepté de partager avec nous leur connaissance et expérience riches sur l’économie numérique. Chers collègues députés, je sais que votre calendrier est très chargé et que vous n’avez pas eu de vacances , cela ne vous a empêché de répondre à mon invitation et en déplaçant aussi nombreux et enthousiastes a ce rendez-vous du donner et du recevoir .

Honorables députés ;
Madame et Monsieur les Ministres ,
Chers invités ;
Chers jeunes,
Le système informatique est de nos jours un des éléments vitaux des sociétés et institutions publiques. Il est une composante essentielle de la gestion des informations au sein d’une structure. A la base de toutes les décisions, il met les technologies informatiques et les réseaux au service du contenu informationnel. Il est au centre de l’économie moderne . Notre Assemblée Nationale ne saurait rester en marge d’une telle révolution. C’est ce que j’ai voulu exprimer en parlant le 15 juin 2015 dans mon discours d’investiture pour la 7 eme législature de "modernisation du parlement". Depuis lors nous avons entrepris ensemble la marche vers le numérique. Cette marche passe par des études, des équipements ; des services mais aussi et surtout par la formation et les renforcements de capacités.

Honorables députés ;
Madame et Monsieur les Ministres ,
Chers invités ;
Le contexte national vient nous donner raison. En effet depuis le 06 Avril 2016 , le Président de la république et son gouvernement ont imprimé une nouvelle vision numérique sur le Bénin : "utilisation des TIC comme puissant catalyseur du développement socio-économique". le Président de la république a décidé de faire de l’économie numérique l’un des axes prioritaires de son action à la tête de notre . Ainsi du 31 mai au 1er juin 2016, il a organisé un atelier sur la stratégie de développement de l’économie numérique au Bénin. Cette rencontre a débouché sur de grandes recommandations et un cadrage stratégique y décline la nouvelle vision de notre pays dans le domaine de l’économie numérique .Ce document intitulé « eNNOV, Bénin 2021 », la nouvelle Stratégie du Bénin nous sera exposée dans ce séminaire. Cette vision du gouvernement mérite d’être accompagnée par le législateur que nous sommes , et les différentes actions y afférentes méritent aussi des contrôles de notre part. En un mot nous devons jouer pleinement notre rôle de député .

Honorables députés ;
Madame et Monsieur les Ministres ,
Chers invités ;
En ce moment où, les technologies de l’information et de la communication avancent à grand pas , nous nous devons de nous former tous les jours au risque de mal légiférer. Notre approche devrait être inclusive , nous devons être du peuple ,dans le peuple et non au dessus du peuple. C’est fort de cela que n’ai ménagé aucun effort pour solliciter l’expertise de l’OIF . En effet, au cours de l’audience, que j’ai eu avec Madame Michaelle JEAN , Secrétaire Générale de la Francophonie à Paris , j’ai sollicité, entre autres, l’appui de l’OIF à l’adoption d’un code du numérique en vue de favoriser le développement de l’innovation numérique au Bénin. Dans cette perspective, j’ai saisi la première responsable de la Francophonie pour proposer l’organisation d’un atelier de sensibilisation des députés à l’Assemblée nationale aux enjeux de l’économie numérique. Il s’agit, pour moi, de renforcer les compétences des parlementaires dans ce secteur émergent pour qu’ils puissent de façon efficiente donner au gouvernement les moyens législatifs et budgétaires pour la réalisation de son programme de développement de l’économie numérique.

Honorables députés ;
Madame et Monsieur les Ministres ,
Chers invités ;
Au risque de devenir des "illettrés du numérique ",Je vous invite , que dis-je ? Je nous invite à suivre les différentes communications de nos experts . La rentrée des classes du numérique vient ainsi de s’ouvrir comme des apprenants soyons assidus . C’est sur ces mots que je déclare ouvert le séminaire parlementaire sur le thème : « Cyberlégislations et économie numérique : le député béninois à l’ère des TIC.

Je vous remercie.

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE