Second tour de l’élection présidentielle : Prudencio et l’Udbn mobilisés pour Talon

Second tour de l’élection présidentielle : Prudencio et l’Udbn mobilisés pour Talon

0
PARTAGER

Vingt-quatre heures après le pacte de Rupture scellé à l’Hôtel Azalaï de Cotonou par Patrice Talon, Sébastien, Abdoulaye Bio Tchané etc, l’Union pour le Développement du Bénin Nouveau (Udbn) va à l’assaut des électeurs de la 6ème Circonscription électorale, notamment les communes de Godomey, d’Abomey-Calavi, de Sô Ava et de Zè. L’Honorable Claudine Afiavi Prudencio qui était aux côtés de Sébastien Ajavon au premier tour entend tout donner, avec son Bureau pour fédérer tous les électeurs de ce grenier électoral vers les objectifs de la rupture car pour elle, les populations de ces localités, tout comme leurs compatriotes de tout le Bénin, aspirent à une nouvelle gouvernance pour leur mieux être et leur développement intégral.

C’est une Claudine Prudencio très détendue mais très déterminée que nous avons rencontrée hier mardi 15 mars 2016 au siège de l’Union pour le Développement du Bénin Nouveau (Udbn) à Godomey. La Présidente de l’Udbn venait de mettre en orbite ses militantes et militants pour la victoire de Patrice Talon au second tour de l’élection Présidentielle du 20 mars. «Au premier tour nous avons mouillé le maillot pour notre candidat, Sébastien Ajavon. Aujourd’hui, c’est une nouvelle élection et de nouvelles réalités. Il faut qu’on finisse avec les errements du régime en place et c’est ce qui justifie le choix logique du candidat Talon et celui évidemment de l’Udbn», souligne la présidente Prudencio qui revient sur les accords d’Azalaï en soulignant l’ouverture d’esprit de Patrice Talon : «Il a vraiment été attentif à tous les désidératas des autres candidats. Il a renoncé expressément à l’exécution de la condamnation financière de l’Etat de l’ordre de 129 Milliards au principal prononcée en sa faveur par la sentence arbitrale de la Ccja. C’est un énorme sacrifice, car il n’était pas obligé. C’est un geste de grande générosité. Et le souhait de l’Udbn c’est qu’il soit porté à la tête du pays pour les 5 prochaines années afin de donner un nouvel élan à notre démocratie. C’est un homme d’action, un courageux et un entreprenant», souligne-t-elle. Et lorsqu’on lui demande si l’Udbn ne serait pas perdante si Patrice Talon gagnait, sa réponse est sans ambigüité : « Pour nous c’est le Bénin d’abord. Et Patrice Talon est conscient des enjeux. Vous voyez, les autres candidats sont allés spontanément vers lui, et il les a tous acceptés. Il suffit de regarder ceux avec qui l’accord d’Azalaï a été signé pour vous rendre compte que l’heure est à la remobilisation de toutes les forces vives de la République. Nous avons des militants qui, comme tous les Béninois, attendent beaucoup du nouveau président. Et c’est ce à quoi nous veillerons aux côtés de Patrice Talon».

Lorsqu’on connaît la force de frappe de celle qui a conduit l’UN à la victoire lors des élections de 2015 dans la 6è circonscription électorale et qui a ratissé bien des militants pour Sébastien Ajavon rentré tard dans la campagne pour l’élection présidentielle, on doit compter sur l’Udbn pour le dernier round de la compétition pour le fauteuil de la Marina pour les cinq prochaines années. Claudine Prudencio est une amazone, une battante, une combattante. Avec elle, Patrice Talon peut être sûr qu’il bénéficiera de toutes les voix qui lui avaient manqué au premier tour. Ce serait bien pour la victoire finale.

L’occasion d’hier a été saisie par l’Honorable Prudencio pour appeler ses militantes, militants et ses compatriotes à ne pas prêter attention aux critiques de toutes sortes portées sur la personne de Patrice Talon. A Yayi qui parle de Gbanamè, elle a fait remarquer que toutes les polémiques fabriquées du soutien de cette confession religieuse à Patrice Talon ne sont pas justes. Car, pour l’Honorable Claudine Afiavi Prudencio, quand on est un homme politique qui veut gagner des élections, on doit aller là où il y un grenier électoral. Cette affaire de Gbanamè est un faux débat, retient Mme Prudencio qui est plus que jamais déterminée à faire gagner son candidat, Talon.

Junior Fatongninougbo

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE