Second tour de la présidentielle de 2016 : La Rupture tisse sa...

Second tour de la présidentielle de 2016 : La Rupture tisse sa toile, l’Alliance Républicaine à la quête de failles

0
PARTAGER

Le temps presse. Après les grandes tendances du scrutin du 6 mars données mardi dernier par la Cena et avant même les résultats provisoires de la Cour constitutionnelle, l’heure est aux tractations pour les deux candidats arrivés en tête ou leurs états majors. Pour faire le plein de confiance avec le soutien des candidats recalés au premier tour et s’ouvrir le boulevard de la Marina, Lionel Zinsou avec ses 28,44% récoltés et son challenger Patrice Talon crédité de 24,80% ont déjà pris leur bâton de pèlerin.
Entre contacts, échanges, les agendas du champion du camp de la Rupture et de celui de l’Alliance Républicaine sont hyper chargés. Ainsi, du côté de Patrice Talon, la folle course contre la montre pour être fin prêt avant le duel du 20 mars prochain l’a respectivement conduit mardi dernier chez le président de l’Union fait la nation (Un), Bruno Amoussou, l’ancien président Nicéphore Soglo et le professeur Albert Tévoédjrè. Hier, c’est au tour du président du Madep Séfou Fagbohoun de recevoir à son domicile, le candidat Issa Salifou et le compétiteur né Patrice Talon qui, entre-temps, a échangé à son domicile avec le Général Robert Gbian, l’Honorable Rachidi Gbadamassi pour ne citer que ceux-là.

Les jeux sont ouverts
Confiant sur l’accord signé avant le premier tour par les candidats du camp de la Rupture, Talon tisse lentement mais sûrement sa toile pour mieux contrer son challenger et doper le moral de ses supporteurs. Avec Abdoulaye Bio Tchané arrivé quatrième et ses 8,79%, qui a d’ores et déjà appelé ses militants à tirer un trait sur les dix ans de gabegie, de recul démocratique et de perte que le Bénin a connu et Pascal Irénée Koupaki fort de ses 5,85%, qui promet respecter ses engagements et ne pas trahir la volonté populaire, les tractations du côté de Patrice Talon risquent d’être très fructueuses et le wagon pour le nouveau départ est bien parti pour faire le plein de passagers.
Du côté de l’Alliance Républicaine, le candidat Lionel Zinsou et ses lieutenants ne s’avouent pas vaincus dans cette quête de soutiens en vue du second tour. Si au lendemain de la proclamation des grandes tendances par la Cena, une délégation de la Direction de campagne du candidat de l’Alliance Républicaine composée du ministre d’Etat, Komi Koutché et de Eric Houndété s’est rendue chez Sébastien Ajavon arrivé troisième avec 23,03%, Lionel Zinsou lui était aperçu à Adja-Ouèrè chez Séfou Fagbohoun. Tractations contre tractations. Ce qui est certain, les jeux de couloirs et les accords de gouvernance pour le prochain mandat rythmeront les quelques jours qui séparent les Béninois du 20 mars prochain.
Angelo DOSSOUMOU

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE