Second tour de la présidentielle 2016 : Talon pour succéder bientôt à...

Second tour de la présidentielle 2016 : Talon pour succéder bientôt à Yayi

3
PARTAGER

Hier, dimanche 13 mars 2016, la Cour constitutionnelle a enfin donné les résultats provisoires du 1er tour du scrutin présidentiel du 6 mars dernier. Ils confirment les grandes tendances données au petit matin du mardi 8 mars dernier par la Commission électorale nationale autonome (Céna).

La conséquence des résultats proclamés par la Cour constitutionnelle est claire : Arrivé 2è au terme du 1er tour, Patrice Talon est bien parti pour être élu président de la République le dimanche 20 mars prochain. Le peuple, au 1er tour, a déjà exprimé ses intentions pour la rupture. 70% de l’électorat est favorable à la rupture, s’il faut considérer les scores de tous les autres candidats, en dehors de celui de Lionel Zinsou porté par le président sortant, Boni Yayi. Hier, la liesse populaire qui a accompagné la proclamation des résultats provisoires prouve que le peuple tient toujours à cette rupture. Mieux, les réactions des différents états-majors des candidats non qualifiés pour le second tour vont dans le même sens de la rupture d’avec la continuité prônée par le candidat Lionel Zinsou. Beaucoup d’entre eux ont déjà annoncé qu’ils sont dans la dynamique de la rupture. Ils ont réitéré leur adhésion à l’alliance de la rupture qu’ils ont suscitée bien avant le 1er tour. Sébastien Ajavon, Abdoulaye Bio Tchané, Pascal Irénée Koupaki, Atao Hinnouho, Issa Badarou Soulé ont déjà annoncé leur soutien au candidat de la rupture. D’autres soutiens du genre sont certainement attendus dans les heures et les jours à venir. Dans ces conditions, on voit mal comment le candidat Lionel Zinsou pourra réussir à renverser la tendance en sa faveur. Surtout que déjà seul, le candidat Patrice Talon a pratiquement égalé le score de Lionel Zinsou (858.080 voix contre 746 528) pourtant soutenu par de grands partis et alliances tels que le Parti du renouveau démocratique (Prd), la Renaissance du Bénin (Rb), les Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe), l’alliance Eclaireur etc. Avec le ralliement des candidats malheureux à Talon, les jeux semblent être faits.

Jean-Marie Sèdolo

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

3 COMMENTAIRES

  1. moi jr voudrais pas dcourag le camp talon mais je vous assure ke la surprise serait trs grande.lavez vos yeux pour mieux voir.

LAISSER UN COMMENTAIRE