Second tour de la présidentielle 2016 : La RB sereine, entend renverser...

Second tour de la présidentielle 2016 : La RB sereine, entend renverser la tendance en faveur de Zinsou

0
PARTAGER

Les attaques et autres accusations calomnieuses contre la Renaissance du Bénin et son président au lendemain du premier tour du scrutin présidentiel du 06 Mars 2016 n’ébranlent guère les leaders du parti. Habitués aux joutes électorales et à leurs particularités depuis une vingtaine d’années, les Houézèhouè préparent dans la discrétion leur retour en force pour le second tour au profit de leur candidat Lionel Zinsou. En effet, au lendemain de la publication des grandes tendances, les responsables du parti ont repris les consultations pour faire le bilan de leur participation au scrutin du 06 Mars et définir les nouvelles stratégies à mettre en œuvre pour reconquérir leur électorat au profit du candidat de l’alliance républicaine.

Il faut dire que la Renaissance du Bénin a l’expérience des retournements de situation en matière électorale. On se rappelle qu’en 2015, elle s’est retrouvée dans la même situation à Cotonou au lendemain des élections législatives du 26 Avril. A l’époque, plusieurs analystes politiques avaient annoncé le requiem du parti. Mais avec force, détermination et abnégation, Léhady SOGLO et ses lieutenants ont su puiser les réserves nécessaires pour remonter la pente. Ainsi, à la surprise générale, la Renaissance du Bénin qui était sortie affaiblie avec à la clé un seul député élu sur 5 à Cotonou, a réussi à sortir victorieuse, deux mois après, des élections municipales, communales et locales avec une majorité confortable de conseillers municipaux et locaux. Un exploit qui lui a permis de reprendre, à l’étonnement de tous, le contrôle de la municipalité de Cotonou avec comme maire le président Léhady Vinagnon SOGLO. Au regard de cette capacité de la Renaissance du Bénin à relever les grands défis, il n’y a pas de raison de s’alarmer ou de s’inquiéter pour la victoire du candidat Lionel Zinsou car les Houézèhouè n’ont pas encore dit leur dernier mot.

Cell.com/RB

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE