Sébastien Ajavon libéré, délit non constitué

Sébastien Ajavon libéré, délit non constitué

18
PARTAGER

Mis sous mandat de dépôt avec comparution immédiate ce vendredi au terme de huit jours de garde à vue, le milliardaire et patron du patronat béninois comparaissait pour une affaire de 18 kilos de cocaïne retrouvée dans l’un des conteneurs à destination de Comon SA, son entreprise spécialisée dans l’importation et la commercialisation de produits congelés.

La justice béninoise et notre démocratie ont triomphées. Sébastien AJAVON, BARNABÉ YÉLOASSI, CHRISTIAN TOLODJI, et Nestor AJAVON ont été libérés au bénéfice du doute. Telle est la délibération rendue par la cour à l’instant. Ensemble construisons notre pays et comme le dit le président AJAVON : RÉUSSISSONS ENSEMBLE

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

18 COMMENTAIRES

  1. bonne décision de justice,notre pays en sortira gagnant et cela prouve que notre démocratie est en bonne marche.Que le président Ajavon est ses collaborateurs remercient le peuple pour leurs amours.Vive le Bénin,vive la démocratie

  2. C’est vraiment dommage! Dans un pays qui se respecte, jamais un citoyen ou une population de positionne ainsi. C’est vraiment regrettable que la population soit encore conduite ainsi et que notre justice cède à la pression de la rue et cekke des vautours assoiffés comme Tevoedjre, Robert DOSSOU. De hautes personnalités des pays développés sont soupçonnées pou des choses moins dangereuse que le trafic de drogue. Les citoyens observent et laissent la justice faire son travail. Dans mon cher pays, on amène la population à défendre ce qu’elle ignore totalement. Jamais, le peuple béninois n’aura un pays digne de démocratie si nous nous comptons ainsi. Les politiciens n’attendent que ça et ils continueront à jouer avec l’avenir de nos enfants et se moqueront toujours de nous. Mais, un jour, jour, jour……

    • Bravo Thierry ! aberrant en effet que dès le commencement et jusqu’au verdict on ai vu des individus commencer à crier libérez ajavon, alors que personne ne connaissait encore les dessous de cette affaire bizarre. Triste témoignage de la manipulation des niais et du manque de sérieux accordé aux institutions dans notre pays. Un possible délit doit être instruit sur le sol béninois, peut importe de qui il s’agit, laissons la justice faire son travail ! inutile de colporter sans cesse ces rumeurs abetissantes de complot de la cia, de la marina, des français, des chinois et que sais-je encore, bientôt les martiens sans doute ! Cessons d’être bête et de considérer nos propres représentants politiques dont les postes dépendent pourtant de nos suffrages (même si dans ce cas il n’était pas tout à fait un représentant politique mais sa campagne et son nouveau statut ont pesé de beaucoup dans les réactions exacerbées observées) comme des demi-dieux sans tâches ils ne sont que des hommes faillibles auxquels il ne faut excuser ni plus ni moins qu’à son voisin. Justice a été rendue dans cette affaire, il est innocent tant mieux pour lui mais même s’il avait été jugé coupable aucun de ceux qui criaient si fort à sa libération sans aucune information sur le fond de l’affaire n’auraient de toute façon pas saisi ce qui se jouait là : la séparation des pouvoirs et l’égalité des individus face à la loi dans notre pays.

  3. Merci Lacio! Bravo à toi aussi pour ton sens de discernement. Tu es un vrai et bon citoyen. Nombreux sont ceux qui pensent la même chose que nous. Seulement, ils n’ont pas le courage de s’exprimer. Oui, il y a encore des béninois éclairés qui rêvent d’un BENIN, véritable État de droit.

  4. le Bénin est un pays de paix. une grande joie pour moi et je pense que c’est réciproque chez d’autres. le Bénin un pays tranquille. que Dieu nous bénisses abondamment et sans limite. une fois encore merci infiniment.

  5. La libération de AJAVON ne peut laisser aucun béninois indifférent. Mais nous n’avions pas conscience de la prison éternelle qui attend beaucoup de nos compatriotes ou encore la multitude d’hommes, simplement parce que nous refusons de croire en Dieu, Créateur de tout.

  6. Si je peux me permettre, je suis heureux qu’on ait laissé la Justice faire son travail d’investigation. Elle a rendu son verdict. C’est à l’honneur des Autorités, qui ne se sont pas immiscées dans cette affaire et du Bénin, d’une manière plus générale, dont je suis fier qu’il s’affirme de plus en plus comme une vraie démocratie, où règne l’état de droit.
    La seule réserve que je pourrais émettre est celle concernant la nécessité de maintenir M. Ajavon en détention pendant huit jours pour rendre le jugement. La présomption d’innocence, qui prévaut obligatoirement en pareille circonstance, aurait à mon avis justifié un traitement moins sévère.

  7. Pas de commentaires sur cette affaire… Ils seront vains et sur surtout ingrats vis-à-vis de DIEU le PÈRE TOUT PUISSANT qui aime tant le Bénin et son peuple, notre peuple. Remercions tout simplement le Seigneur et prions sans cesse pour ce quinquennat. Merci DIEU de nous avoir préservé du pire

  8. 😂😂😂😂😂Mihwindi.hodjin minan djodo kpo oun. Avec tt cke ce pays à comme problème vous vous allez qu’il aille en prison mm si il était coupable 😂 😂 😂 😂 😂. Nous on a faim tant qu’il rend la vie des beninois moins dur on le supportera. Un point tiret

  9. On ne peut pas peindre le bilan de quelqu’un qui a fait 10 ans au pouvoir tout en noir nul n’est parfait sauf le créateur

  10. Vraiment il faut toujours laisser la justice faire son travail notre justice compte parmi les meilleures du continent faisons toujours confiance

  11. Bonjour Monsieur s et Madames, soyez les bienvenus dans la réalité du BÉNIN NOUVEAU. Moi ISMAEL Kinninon en tant que parent d’élèves, je suis ravie du nouveau système d’éducation sur le plan d’étude intellectuelle actuelle du Bénin. Si tous les parents pouvaient adhérer à ce nouveau système d’éducation, alors notre cher pays le Bénin irait de l’avant. Merci pour tous les parents Beninois. BÉNIN TIMES.

  12. je salut tout simplement cette justice qui a su trouver un moyen de we rattrape en liberant Mr AJAVON. IL est aujaurdhui Claire que la phrase pronnoncee par le president TALON sur la competence des beninois est une verite palpable. Cette histoire de 18kg de cocaine m a fait savoir le niveau, de nos services dites speciaux dans le traitement des sujets pour lesquel ils existent. Avec un peu de professionalism cet affair devrait Hauser I image de Notre Benin. Ma joie vien de cette justice qui nous a prouve avoir pris de l avance she cells de nos voisins qui I a est a la merci du Prince.

LAISSER UN COMMENTAIRE