Santé : Le marché de « Faux médicaments  » d’Adjegounlè bientôt fermé

Santé : Le marché de « Faux médicaments  » d’Adjegounlè bientôt fermé

7
PARTAGER

Les usagers du grand marché de médicaments souvent qualifiés de faux médicaments seront bientôt privés des services à eux offert par ce lieu d’échange. Au détour d’une interview, le ministre de l’industrie et du commerce, a annoncé pour très bientôt, la fermeture du marché d’Adjegounlè.

Les commerçantes et commerçants du grand marché réputé pour abriter les vendeurs des médicaments « illicites » devront bientôt changer de métier ou de lieu de vente. Longtemps décrié par les autorités des divers gouvernements depuis plus dune décennie, le marché ne cesse de grandir et d’étendre ses tentacules et ceci avec plus de produits pharmaceutiques stockés dans des conditions plus ou moins inappropriées. Même si les mesures prises sous le régime défunt dirigé par Thomas Boni YAYI n’ont pas pu accoucher des résultats probants, le nouveau départ que prend le pays sous le signe de la rupture semble remettre les choses à l’ordre et semble s’engager véritablement à finir avec la complaisance, le laisser à tout faire et autres. Pour le ministre de l’industrie, du commerce et de l’artisanat, Lazare SEHOUETO, « il est temps qu’on arrête ce poison volontaire qu’injectent ces vendeurs aux pauvres citoyens qui se disent vouloir se soigner et qui n’ont malheureusement pas de grands moyens pour les soins adéquats ». « Nous allons y arriver mais préalablement, nous devons conscientiser les populations et les sensibiliser sur les graves dangers qu’elles courent en se livrant à la prise de ces médicaments », a précisé le ministre lors d’un entretien qu’il a accordé à la presse locale à sa sortie d’un séminaire sur l’accès équitable aux médicaments génériques dans les pays les moins avancés qu’a organisé l’ANAPI-bénin. Selon donc les propos du ministres, « la fermeture de ce grand et vaste réseau de distribution de « faux médicaments » sera bientôt effective ». Il est à rappeler que le projet de lutte contre les faux médicaments de l’ancien Président de la République française peine toujours à retrouver ses marques dans le pays.

Benin web TV

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

7 COMMENTAIRES

  1. quand le marché sera fermé, laisser moi vous dire que le pays mourra tout simplement. Cher ministre, je vous prie de parler d’autres choses. Merci bien

  2. ALMEVIR
    Pour moi ce sera une bonne décision de supprimer t. tous les marchés de faux medicaments.N’est pas pharmacien qui veut. Halte aux medicaments douteux, d’origines illegales. N’est pas pharmacien qui veut

  3. parallèlement à la fermeture du marché de faux médicaments, il faut que le gouvernement y installé un marché de médicaments génériques .

LAISSER UN COMMENTAIRE