Santé : La gratuité de la césarienne souffre du financement selon Abdoulaye...

Santé : La gratuité de la césarienne souffre du financement selon Abdoulaye Bio TCHANE

11
PARTAGER

L’une des mesures fortes à caractère social qu’a hérité le gouvernement de la rupture du régime YAYI reste et demeure la gratuité de la césarienne. Mais loin de l’image d’un financement parfait qu’on miroitait au peuple béninois, cette mesure souffre du manque chronique de financement.

C’est au détour d’une interview accordée à nos confrère de la chaîne de télévision Africa TV que le ministre d’Etat, chargé du plan et du développement dans le gouvernement du nouveau départ, Abdoulaye Bio TCHANE, a souligné le déficit budgétaire lié à cette mesure de gratuité de la césarienne au Bénin.
Selon donc le ministre d’État, la mesure sociale en elle-même est vraiment salutaire mais la propagande médiatique et la forte dose de communication faite autour du projet et même de la mesure sont loin de la vraie image, des réalités qui entourent cette gratuité qui, en toute objectivité, n’a jamais été gratuite. Il est aussi à noter que les bruits courent depuis quelques semaines faisant état de ce que le gouvernement Talon voudrait supprimer cette mesure sociale pour des raisons qui, jusque-là, non publiées. Aujourd’hui, on en sait un peu plus sur cette volonté de faire du gouvernement car, selon les propos du ministre d’État chargé du développement, « Il n’y a jamais eu de financement nécessaire et adéquat pour cette mesure du gouvernement défunt ». Mais malheureusement, selon toujours les dires de Abdoulaye Bio TCHANE, une campagne de communication s’est emparée du projet embrouillant du coup, les paisibles citoyens béninois. « Même si la volonté de suppression y est, on n’est pas à même de le faire au risque d’être impopulaire au sein de l’opinion publique puisqu’on dira beaucoup de choses », a précisé le ministre d’Etat avant de s’engager pour un financement véritablement à la hauteur de la mesure. « Pour dire vrai, il n’était que question d’un financement partiel », a-t-il clarifié pour conclure.

Benin web TV

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

11 COMMENTAIRES

  1. c’est en votre temps qu’il y a un dficit budgtaire. yayi l’a fait contre vent et Marr.si vous n’avez pas suffisamment de relation sur le plan international, je vous pris d’associer zinsou ou yayi pour une bonne gestion.tout ce que vous aviez fait de visible depuis le 6avril c’est les suspensions.ce qui vous reste a faire c’est de casser les goudron,les pavs et les changeurs faites sous yayi.car tout ce qu’il a fait est mauvais.

  2. donc pour bien comprendre le gouvernement de yayi na rien faire, pour moi l’État est une continuité non, pourquoi ce prendre comme ça

  3. Pour des dirigeants qui aime ce pays la question de la gratuit de la csarienne est non ngociable. Que le gouvernement se mette rapidement au travail nous sommes fatigu des discours sans cesse sur l’tat du trsor public. on dirait que c’est leur seul souci. Nous voulons du concret et non rien que des suspensions sans alternatives ou mesures d’accompagnement

  4. nous demandons aux uns et autres de ramener la ball à terre afin que le cuir rond puisse renaître et permettre aux éccurueils de bien préparer cette mise au vert

LAISSER UN COMMENTAIRE