Samou Adambi au sujet du second tour : Lionel Zinsou est le...

Samou Adambi au sujet du second tour : Lionel Zinsou est le choix qui s’impose

0
PARTAGER

L’honorable Samou Adambi a accordé une interview au quotidien Nasiara. Ce dernier a tenu à saluer la maturité du peuple béninois. Il estime que dans le cadre du second tour de l’élection présidentielle du dimanche 20 mars prochain, Lionel Zinsou est le meilleur choix possible pour le rayonnement de notre pays à l’international.

Nasiara : Quelle lecture faites-vous des résultats la Cour et de la suite du processus ?

SA : Tout d’abord, je remercie toutes nos institutions chargées des élections à savoir la Céna et la Cour constitutionnelle pour leur gestion équitable et sans faille, ainsi que Les populations pour le calme et la sérénité qui ont caractérisé ces élections. Ce qui prouve une fois encore que la démocratie béninoise est en train de mûrir.  Je voudrais ensuite féliciter le candidat de l’Alliance républicaine, Lionel Zinsou, qui incarne pour moi la paix et le développement. En deux mois seulement, ce dernier a pu convaincre le peuple béninois et s’est hissé premier à l’issue du premier tour du scrutin présidentiel. Les résultats du premier tour montrent clairement que le peuple béninois a acquis une maturité politique qui lui permet aujourd’hui de faire la part entre les candidats susceptibles de diriger le pays et ceux qui sont en aventure. Même s’il est vrai que l’argent a coulé à flot.

Honorable, au terme du premier tour, on s’aperçoit que sur les 33 candidats, une trentaine se sont ralliés au candidat de la rupture. Est-ce que les carottes ne sont pas déjà cuites ?

Merci bien pour la pertinence de votre question, monsieur le journaliste. Je voudrais simplement vous rappeler ceci : le peuple béninois est un peuple mûr politiquement. Il se met toujours au-dessus des jeux d’intérêts égoïstes de la classe politique. Le regroupement que nous avons vécu en direct de l’hôtel Azalaï, à travers des réseaux sociaux, prouve une fois de plus, que les acteurs politiques qui y étaient n’ont qu’un seul but, celui de prendre le pouvoir pour eux-mêmes et non pour le peuple. L’explication est toute simple, puisqu’un seul acteur parmi eux n’a participé à la gestion des dix (10) ans du pouvoir de  Boni Yayi. Il n’a d’ailleurs pas sa place parmi eux. Il suffi t donc de le sortir et on retrouve les acteurs qui ont géré avec Yayi pendant neuf (9), voire plus pour certains.  C’est loin d’être un regroupement pour la rupture. C’est plutôt un regroupement pour la vengeance et les règlements de compte.

Patrice Talon a dit renoncer à la vengeance et aux 129 milliards que l’Etat béninois devrait lui verser dans le dossier CCJA

Toutes ces promesses ne sont que des promesses de circonstance, parce que le peuple a compris l’esprit de ce regroupement et c’est pourquoi ils s’en pressent de le dire à qui  veut les entendre. Tout cela ne tient pas debout. Le peuple n’est pas dupe. Et je l’invite à ne pas reconduire les mêmes « charognards » pour unesoi- disant rupture.

Au vu de tout ceci, croyez- vous aux chances de votre candidat ?

Bien sûr que oui. Il est le seul capable de diriger ce pays à l’heure où nous sommes et de nous sortir du cercle infernal de la corruption qui gangrène notre pays depuis plus de 25 ans. La vraie rupture, c’est Lionel Zinsou. Nous allons gagner ces élections pour la simple raison que « Un plus un, ne nous donne pas nécessairement deux en politique ». Le premier tour nous a tous édifi és. Nous avons passé aux peignes fi ns le déroulement du premier tour.  Les points forts et les points faibles de leur regroupement sont connus. Rendez-vous donc sur le terrain pour le sacre de Zinsou. Inch’ Allah.

Votre mot de fin ?

Je remercie le peuple béninois pour sa clairvoyance et je l’invite une fois encore à faire preuve de maturité et de discernement. Travaillons à  doter notre pays d’un président développeur, un homme de paix que Lionel Zinsou incarne.

Source Externe

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE