Ressources Uemoa pour hydraulique villageoise au Bénin : Dakpè Sossou demande le...

Ressources Uemoa pour hydraulique villageoise au Bénin : Dakpè Sossou demande le point de la gestion

0
PARTAGER

« Que fait-on des ressources de l'Uemoa destinées à l'hydraulique villageoise au Bénin? » C’est la question qui a poussé l’honorable Dakpè Sossou à interpeller le gouvernement par une question d’actualité. Ce dernier veut comprendre comment ont été gérées les ressources accordées par l’Union économique et monétaire Ouest-africaine (Uemoa) dans le cadre du programme de construction d’adduction d’eau villageoise.

Kola PAQUI

Question de Dakpè Sossou
 
Que fait-on des ressources de l'Uemoa destinées à l'hydraulique villageoise au Bénin?

Constat du député Dakpè Sossou: ''En matière de gestion de certains Programmes Hydrauliques Villageoises, beaucoup de Béninois pensent que les fonds néerlandais constituent la seule source de financement du projet de construction d’adduction d’eau villageoise. ''

Or, révèle l'élu parlementaire, le gouvernement a bénéficié d’autres financements qui n’ont fait objet d’aucune communication. A titre d’exemple, il cite l’appui de la commission de l’Union Economique Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA) qui baigne dans un silence absolu au Pays.

Il explique que dans le cadre de la mise en œuvre de la politique commune d’amélioration de l’environnement au sein de l’UEMOA, politique qui prend en compte le Programme Hydraulique Villageoise, quatre milliards six cent soixante-huit millions six cent cinquante mille (4.668.650.000) francs CFA sont mis à la disposition du Bénin.

Par ailleurs dans le même sillage, le Programme d’aménagements hydrauliques multi usages, l’arrondissement de Kouforpislka dans la Commune de Matéri, département de l’Atacora, est retenu pour l’amélioration de l’approvisionnement en eau potable.

Quant au Programme Hydraulique Villageoise – Bid, des fonds sont également mis à la disposition du Bénin pour la réalisation des infrastructures telles que les forages équipés de Pompe à motricité humaine, des mini adductions d’eau solaire, des postes d’eau autonomes et des latrines privées indique le député, 2ième secrétaire parlementaire.

La Représentation Nationale, à travers une question orale avec débat du député, demande au Gouvernement de faire la lumière sur la gestion des Programmes Hydrauliques ci-dessus cités et de justifier son blocage dans la poursuite du dossier PPEA 2.

Dakpè Sossou s’empresse donc de connaître :

1.     La gestion qui est faite des quatre milliards six cent soixante-huit millions six cent cinquante mille (4.668.650.000) mis à sa disposition par l’UEMOA.

a. Le nombre de forages réalisés,
b. Les localités bénéficiaires,
c. Les principaux acteurs,

2.     L’existence physique (situation géographique, superficie, population, etc.) de l’Arrondissement de Kouforpislka dans la Commune de Matéri,
3.     Le point, preuve à l’appui, des réalisations faites dans cet Arrondissement dans le cadre du Programme d’Aménagements Hydrauliques Multi usages,
4.     Le nombre de forages équipés de Pompe à Motricité Humaine, des mini adductions d’eau solaire, des postes d’eau autonomes et des latrines privées réalisés par Commune dans le cadre du Programme Hydraulique Villageoise – BID,
5.     Ce qui justifie le silence du Gouvernement autour de l’affaire PPEA 2

Porto-Novo, le 23 Août 2016
Dakpè SOSSOU


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE