Accueil Politique

Réseau international des parlementaires pour la paix Houndété dans la peau d’apôtre de paix

0
PARTAGER

La paix n’est jamais un acquis définitif ! C’est une quête permanente qui doit être entretenue au quotidien

La cérémonie officielle du lancement des activités du Réseau International des Parlementaires pour la Paix(AIPP) Bénin s’est déroulée dans la matinée de ce lundi 26 Juin 2019 dans l’enceinte de l’hémicycle en présence du premier vice-président de l’Assemblée nationale, Eric Houndété, du Président FPU International Dr Thomas WALSH et le représentant du Président de l’AIIP, l’ambassadeur de Paix Dionkounda Traoré, ancien président de la République et ancien président de l’Assemblée nationale du Mali.

Présidé par le Premier Vice de l’Assemblée Nationale Eric HOUNDETE assisté de sept(7) de ses collègues dont Gilbert BANGANA (Vice Président) ; Jérémie ADOMAHOUN (Secrétaire) ; Abiba DAFIA(Trésorier) ;Nouhoum BIDA (1er Organisateur) ; Adam BAGOUDOU (2ème Organisateur) et enfin Benoît DEGLA (Rapporteur AIPP-BENIN est créé en vue de favoriser le dialogue entre les parlementaires au delà des clivages politiques culturels ou religieux, et de relever les défis complexes affectant le monde. L’IAPP-BENIN est un démembrement de la fédération pour la paix universelle(FPU). Présente dans 104 pays, (FPU) est une alliance internationale de personnes et d’organisations résolues à bâtir un monde de paix, où chacun pourra vivre libre, dans une coopération harmonieuse avec les autres, et où la prospérité sera équitablement partagée. Elle se fixe comme principaux objectifs: le renouveau des Nations unies ; des partenariats entre les gouvernements, les religions et la société civile pour stimuler un développement qui s’appuie sur des valeurs universelles ; une culture de la paix par l’éducation, les sports, les arts, la presse et le bénévolat ; un cadre pour la coopération entre les religions ;la prévention et la résolution des conflits ;une vie de famille solide et chaleureuse comme contribution personnelle à la paix ; l’éducation du caractère tout au long de la vie. Pour le président Eric Houndété, la cérémonie de ce lundi revêt pour lui une double signification : Elle traduit d’une part, la mise en œuvre par l’Assemblée Nationale du Bénin, de l’une des résolutions issues de la réunion de l’Association Internationale des Parlementaires Pour la Paix lors de l’édition 2017 du Sommet Mondial de la Fédération pour la Paix Universelle qui a eu lieu du 02 au 05 Février 2017 à Séoul en Coré du Sud. Résolution relative à la mise en place de section nationale de l’IAPP dans chaque pays. Elle est d’autre part la manifestation concrète de la volonté du peuple béninois qui à travers ses représentants élus, veut être à l’avant-garde du combat pour la paix en Afrique et dans le monde. Dans un environnement confronté à des défis complexes et multiformes qui font planer de graves menaces sur la paix, Eric Houndété déclare que notre pays et ses voisins doivent faire face aujourd’hui à un large éventail de problème, y compris les différends territoriaux, les conflits religieux et tribaux, la dégradation de l’environnement, le changement climatique, l’extrémisme violent, la pauvreté, la faim, la prolifération des armes de destruction, la corruption et la mal-gouvernance. Chacun de ces éléments est une grave menace pour la paix. C’est pourquoi le parlement béninois accueille selon lui avec beaucoup de satisfaction la création au plan international, de l’Association Internationale des Parlementaires pour la Paix dont l’objectif est de favoriser le dialogue entre parlementaires au-delà des clivages politiques, culturels et religieux et de relever les défis complexes qui affectent notre monde.

Lire les engagements du président Houndété

Le Réseau Béninois des Parlementaires pour la Paix que j’ai l’insigne honneur de présider s’engage donc : A promouvoir le dialogue entre acteur politique autour des défis auxquels notre pays et notre continent sont confrontés ; A mobiliser et sensibiliser les décideurs publics et les leaders d’opinion pour la promotion et la préservation de la paix dans notre pays et sur notre continent ;
A éduquer nos populations, nos mandants à la paix. Le Réseau Béninois des Parlementaires pour la Paix s’efforcera de promouvoir la mise en place d’une législation spécifique qui intègre dans les programmes scolaires, l’éducation à la paix, à la tolérance et au dialogue. Le Réseau Béninois des Parlementaires pour la Paix accompagnera la mise en place de politiques publiques d’appui aux initiatives en faveur de la promotion et de la consolidation de la paix.

Charles HONVOH

Discours de l’honorable Eric HOUNDETE, Président du Réseau Béninois des Parlementaires pour la Paix et Premier Vice-Président de l’Assemblé Nationale du Bénin.
Madame et Messieurs les membres du Bureau et de la conférence des Présidents,
Mesdames et Messieurs les Députés,
Monsieur le Président de l’Association Internationale des Parlementaires pour la Paix
Mesdames et Messieurs les membres de la Fédération pour la Paix Universelle
Mesdames et Messieurs les membres de l’Association Internationale des Parlementaires pour la Paix,
Monsieur le Préfet du littoral

Distingués invités,
Mesdames et Messieurs,
Les parlementaires Béninois sont très heureux de vous accueillir ici à Porto-Novo au siège de l’Assemblée Nationale pour la présente cérémonie d’installation officielle de la section béninoise de l’Association Internationale des Parlementaires pour la Paix.
Votre présence parmi nous ce jour nous honore. Soyez-en remercié.
Je voudrais aussi remercier très sincèrement le Président de l’Assemblée Nationale, qui, malgré les délais très courts, a donné des instructions très fermes pour la bonne organisation de la présente cérémonie.
Mesdames et Messieurs,
Cette cérémonie solennelle qui nous rassemble ici ce jour revêt pour moi une double signification :
Elle traduit d’une part, la mise en œuvre par l’Assemblée Nationale du Benin, de l’une des résolutions issues de la réunion de l’Association Internationale des Parlementaires Pour la Paix lors de l’édition 2017 du Sommet Mondial de la Fédération pour la Paix Universelle qui a eu lieu du 02 au 05 Février 2017 à Séoul en Coré du Sud.
Résolution relative à la mise en place de section nationale de l’IAPP dans chaque pays.
Elle est d’autre part la manifestation concrète de la volonté du peuple béninois qui à travers ses représentants élus, veut être à l’avant-garde du combat pour la paix en Afrique et dans le monde.
En effet, chers collègues, qu’il vous souvienne qu’en Mai 2015, lors du Symposium International sur le Lancement de l’Initiative Africaine d’Education à la Paix et au Développement par le Dialogue Interreligieux et Interculturel, organisé à Cotonou sous la houlette du Professeur Albert TEVOEDJRE avec le soutien de l’Union Africaine, les parlementaires béninois en collaboration avec d’autres collègues de la sous-région avaient pris l’engagement d’œuvrer à la mise en place d’un réseau de parlementaires pour la paix.
Quelle coïncidence ! Quelle belle coïncidence !
C’est dire donc que la thématique de la paix revêt une importance capitale pour le parlement Béninois.
D’ailleurs, il ne peut en être autrement puisque nous sommes l’émanation d’un peuple ; le peuple du Bénin ; un peuple de paix, qui aspire à vivre en paix avec tous les hommes dans une fraternité humaine universelle.
Oui ! Il est connu et reconnu que nous béninois nous sommes très attachés à la paix.
Mais la paix n’est jamais un acquis définitif ! C’est une quête permanente ! Qui doit être entretenue au quotidien.
La paix doit être chaque jour recherchée ! La paix doit être chaque jour défendue et protégée !
Car sans la paix, il n’y a pas de prospérité économique !
Sans la paix, il n’y a pas de progrès économique !
Sans la paix il n’y a pas de développement
Or nous vivons aujourd’hui dans un environnement confronté à des défis complexes et multiformes qui font planer de graves menaces sur la paix.
Notre pays et ses voisins doivent faire face aujourd’hui à un large éventail de problème, y compris les différends territoriaux, les conflits religieux et tribaux, la dégradation de l’environnement, le changement climatique, l’extrémisme violent, la pauvreté, la faim, la prolifération des armes de destruction, la corruption et la mal-gouvernance.
Chacun de ces éléments est une grave menace pour la paix.
C’est pourquoi nous accueillons avec beaucoup de satisfaction la création au plan international, de l’Association Internationale des Parlementaires pour la Paix dont l’objectif est de favoriser le dialogue entre parlementaires au-delà des clivages politiques, culturels et religieux et de relever les défis complexes qui affectent notre monde.
En adhérant à l’IAPP les parlementaires béninois veulent apporter leur contribution à la recherche de solutions à ces défis communs.
Mesdames et Messieurs,
Le Réseau Béninois des Parlementaires pour la Paix que j’ai l’insigne honneur de présider s’engage donc :
A promouvoir le dialogue entre acteur politique autour des défis auxquels notre pays et notre continent sont confrontés ;
A mobiliser et sensibiliser les décideurs publics et les leaders d’opinion pour la promotion et la préservation de la paix dans notre pays et sur notre continent ;
A éduquer nos populations, nos mandants à la paix.
Le Réseau Béninois des Parlementaires pour la Paix s’efforcera de promouvoir la mise en place d’une législation spécifique qui intègre dans les programmes scolaires, l’éducation à la paix, à la tolérance et au dialogue.
Le Réseau Béninois des Parlementaires pour la Paix accompagnera la mise en place de politiques publiques d’appui aux initiatives en faveur de la promotion et de la consolidation de la paix.
Mesdames et messieurs
Telles sont les missions que le Réseau Béninois des parlementaires pour la Paix s’assigne.
Nous voudrions compter sur le soutien et l’accompagnement de tous pour la réussite de ces missions.
Je voudrais avant de mettre un terme à mes propos, renouveler nos remerciements à tous nos amis de l’Association Internationale des Parlementaires pour la Paix et de la Fédération pour la Paix Universelle.
Vive l’Association Internationale des Parlementaires pour la Paix ! Et sa section Béninoise !
Vive l’Assemblée Nationale du Bénin

Je vous remercie

Source : aCotonou

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here