Rencontre entre le chef de l’Etat et les centrales syndicales : Le...

Rencontre entre le chef de l’Etat et les centrales syndicales : Le Président Talon tente d’apaiser les travailleurs

1
PARTAGER

Le Président Talon a rencontré ce lundi les centrales syndicales en présence du des ministres d’état Pascale Irenée Koupaki et Abdoulaye Bio Tchané, et le ministre du travail Adidjatou Mathys. Après deux heures d’échanges dans un climat relativement apaisé, les deux parties se sont quittées sur des accords qui donnent quelque d’espoir aux travailleurs.

Le président Talon à l’ouverture, n’a pas manqué féliciter les travailleurs pour le climat social apaisé qui règne depuis son élection. Mais il a surtout apprécié l’implication des centrales syndicales dans le combat pour son élection. > . Il a par ailleurs affiché sa satisfaction pour l’évolution du projet de charte sur le dialogue social. A l’issue des échanges il a été retenu les décisions ci-après :

1- La commission de négociations va siéger avant la rentrée. Pour satisfaire les revendications suivant les moyens. >

2- La loi sur le RAMU sera abrogée et remplacée par un programme plus réaliste et plus consistant. >

3- Les réformes sont en cours dans les deux secteurs de l’éducation et de la santé.

4- Les membres du CNE seront élus.

5- C’est tous les concours de 2015 qui sont annulés. Les nouveaux concours auront lieu en commençant par le secteur de l’éducation.

6- La charte sur le dialogue social sera signée probablement le 08 septembre.

7- Sur la question de la crise à l’UAC le gouvernement n’interviendra pas directement et ostensiblement. Mais il s’en préoccupe.

8- Les reformes de l’éducation concernent l’administration de l’éducation et non le contenu des programmes.

Enfin il a pris l’engagement de rencontrer périodiquement les confédération.
Plusieurs questions spécifiques et relatives aux revendications posées par les SG seront débattues au cours de la session de la commission de négociations.

Par Willy N. OLA

aCotonou

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

  1. Nous espérons que la nouvelle équipe dite du nouveau départ restera dans la dynamique d’apaisement du climat social dans notre pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE