Rencontre d’Abidjan:Rachidi Gbadamassi plutôt prudent

Rencontre d’Abidjan:Rachidi Gbadamassi plutôt prudent

1
PARTAGER

Il n’a pas du tout été enthousiaste par rapport à la rencontre d’Abidjan. Le leader politique de Parakou Rachid Gbadamassi pense que le nouveau Président doit vraiment préférer la prudence face au personnage Yayi Boni.

Il connait le personnage Yayi dans ses moindres développements. Rachidi Gbadamassi a côtoyé le personnage et pense qu’il est trop tôt de crier victoire. Mieux, il se revendique Saint Thomas quant à la volonté de Thomas Yayi Boni de respecter les lignes de cette réconciliation d’Abidjan. Pour le leader politique de Parakou, Yayi Boni ne changera pas. Il n’espère rien de positif de cet homme et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle il invite le nouveau Président Patrice Talon à être candide comme la colombe, mais prudent et assez prudent comme le serpent. « Le président Talon doit se méfier de la ruse politique de Yayi Boni », a t-il déclaré. Ce qui renforce sa thèse, ce sont les dernières déclarations de Yayi au cours du second tour de l’élection présidentielle. Il avait déclaré qu’il ne laissera jamais le pouvoir à Patrice Talon. De surcroît, il n’a pas failli dans son entreprise de dénigrement politique même au lendemain de l’accession de Patrice Talon au pouvoir. Vu sous cet angle, le député Rachidi Gbadamassi pense que le personnage Yayi Boni ne saurait jamais changer au détour d’un cérémonial fût-il présidé par le Chef d’Etat ivoirien Alassane Dramane Ouattara. La nature de l’espèce est donc colée à sa peau et ne peut se défaire de si tôt. Il revient donc au nouveau Président de savoir collaborer avec cet homme qui selon lui, n’a pas encore digéré son départ de la Marina. Yayi rumine donc discrètement sa colère et n’hésitera pas à revenir à la charge, pense le leader politique de Parakou. « Yayi Boni n’a pas accepté la volonté de Dieu. Il continue de tenir des propos à l’encontre du Président malgré son départ de la Marina », a-t-il fait savoir. Et il poursuit : « Il revient à Patrice Talon d’être vigilant. »

Abdourhamane Touré

Actu Bénin

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

  1. Il raconte quoi on te voit ici toujours à courir derrière celui qui est en position de force et aujourd’hui c’est toi qui juge. Hum politique hum

LAISSER UN COMMENTAIRE