Remaniement technique du gouvernement de Yayi Boni:6 entrées et 3 nouveaux ministres...

Remaniement technique du gouvernement de Yayi Boni:6 entrées et 3 nouveaux ministres d’Etat

0
PARTAGER

Le vendredi dernier, à moins d’un mois de la fin de son mandat, le président de la République a procédé à un remaniement ministériel. Au total six personnes font leur entrée. Il s’agit de Toussaint Adjéhounou appelé à prendre les rênes du ministère de l’intérieur de la sécurité publique et des cultes, à la place du ministre Placide Azandé, de Antoine Domah nommé ministre de la santé publique en remplacement de Pascal Dossou-Togbé, de Valentin Sokpin appelé à prendre le portefeuille de ministre de Micro finance autrefois assuré par son homologue Naomi Azaria, de Frédéric Dohou appelé à la charge du Ministère de l’industrie et du commerce en remplacement de son homologue, Ibrahim Kombiéni, de Aziz Yarou nommé ministre en charge de l’emploi des jeunes et des petites et moyennes entreprises pour remplacer Nadine DakoTamadaho et enfin Clarisse Amoussou en charge du portefeuille de la famille de la solidarité nationale, des handicapés et des personnes du troisième âge en remplacement de Honorine Atikpa.

Le nombre de ministres d’Etat est passé, de deux, à cinq dans ce gouvernement, a indiqué communiqué du conseil des ministres. Aux attributs de ministre d’Etat conféré, lors du précédent remaniement ministériel, au ministre de l’Enseignement secondaire, de la formation technique et de l’insertion des jeunes et au ministre en charge de l’économie et des finances, les inamovibles ministres de la défense nationale, Théophile Yarou et ses homologues en charge du département du travail, de la fonction publique et de la réforme administrative et institutionnelle, Aboubacar Yaya et celui des travaux publics et des transports, Gustave DépoSonon sont élevés aussi au rang de ministres d’Etat. Sur les vingt-huit ministres que compte ce nouveau gouvernement, 22 anciens ministres ont été confirmés à leurs postes. On ne connaît pas encore les raisons d’un tel remaniement ministériel intervenu à quelques semaines de la fin de règne de l’actuel chef de l’Etat. Puisque parmi les nouveaux ministres, on compte d’éminents économistes, certaines personnes estiment que ce remaniement est plus politique qu’économique. Ils rapportent que les inconditionnels du pouvoir sont confirmés à leurs postes ou promus au rang de ministre d’Etat. Ceux qui n’ont pas bien mouillé le maillot au cours de la dernière compétition présidentielle ou qui n’ont pas obtenu un bon score dans leurs fiefs sont sortis de l’équipe gouvernementale.
Joël Toffoun
(Coll)

Cv et album-photos

Frédéric Dohou,
Ministre de l’Industrie et du commerce

Personnalité politique, Frédéric Dohou est un professeur du supérieur. Titulaire d’un doctorat en économie du développement (1986), l’ancien ministre de la Communication sous le Général Mathieu Kérékou a enseigné dans plusieurs universités africaines avant de fonder l’Université des sciences et technologies du Bénin à Cotonou en 1996.

Antoine Domah,
Ministre de la Santé

Antoine Domah est Chef service économique au Centre national hospitalier universitaire Hubert Koutoukou Maga (Cnhu-Hkm). Né le 27 octobre 1963, il est natif de la Commune de Dogbo. D’origine Adja, il est le suppléant du député David Gbahougba.

Aziz BrissoYarou
Ministre chargé de l’emploi des jeunes, des petites et moyennes entreprises (Mejpme)

Originaire de la commune de N’Dali dans le département du Borgou, Aziz BrissoYarou a fait ses études à l’Université d’Abomey Calavi. Il est aujourd’hui entrepreneuragricole. Le nouveau ministre chargé de l’emploi des jeunes, des petites et moyennes entreprises (Mejpme) Aziz BrissoYarou excelle dans les fermes agricoles.

Valentin Sokpin
Ministre chargé de la Microfinance
Cadre supérieur du ministre de l’Economie et des finances, il est inspecteur général des Finances. Diplômé de l’Université d’Abomey-Calavi, il est né en 1966 à Ekpè, département de l’Ouémé. Marié et père de deux enfants, il est natif de l’Atlantique.

Toussaint
Adjéhounou,
Ministre de l’Intérieur,
de la sécurité publique
et des cultes

Toussaint Adjehounou est administrateur civil, spécialisé en organisation, gestion et réforme des structures administratives publiques et privées. Il est né le 02 novembre 1973 à Tanvè dans la Commune d’Agbangnizoun. Avant sa nomination comme ministre de l’Intérieur, de la sécurité publique et des cultes, il était précédemment Directeur général adjoint des affaires intérieures et des cultes au sein du même département ministériel.

Clarisse Amoussou,
Ministre de la Famille,
des affaires sociales, de la solidarité nationale,
des handicapés et des personnes de troisième

Aboubakar Yaya,
Ministre d’Etat chargé du Travail, de la fonction publique, de la réforme administrative et institutionnelle

Gustave Sonon,
Ministre d’Etat chargé des Travaux publics
et des transports

Théophile Yarou,
Ministre d’Etat, chargé de la Défense nationale

Actu Bénin

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE